Le joueur de Leeds United était tenu à l'écart du groupe depuis mardi à la suite d'un test apparemment faussement positif. Le capitaine de la Roja, Sergio Busquets, reste, lui, isolé après un test positif ce week-end. Le reste de leurs coéquipiers ont, eux, été vaccinés contre le coronavirus vendredi, trois jours avant leur premier match de l'Euro 2020 contre la Suède. La Fédération espagnole de football a déclaré dans un communiqué que vaccins avaient eu lieu au camp d'entraînement de la sélection espagnole près de Madrid et que les joueurs avaient eu l'occasion de choisir le type de vaccination qu'ils souhaitaient. "Nous avons eu le privilège et la chance que le gouvernement ait décidé que nous devions nous faire vacciner", a déclaré le milieu de terrain Thiago Alcantara. L'entraîneur Luis Enrique avait affirmé jeudi sa volonté que ses joueurs soient vaccinés mais s'inquiétait des éventuels effets secondaires, à trois jours du match face à la Suède. La Suède doit également déplorer deux cas positifs. Après le match de lundi, l'Espagne, vainqueur en 2008 et 2012, affrontera la Pologne avant de terminer sa campagne dans le Groupe E contre la Slovaquie. (Belga)

Le joueur de Leeds United était tenu à l'écart du groupe depuis mardi à la suite d'un test apparemment faussement positif. Le capitaine de la Roja, Sergio Busquets, reste, lui, isolé après un test positif ce week-end. Le reste de leurs coéquipiers ont, eux, été vaccinés contre le coronavirus vendredi, trois jours avant leur premier match de l'Euro 2020 contre la Suède. La Fédération espagnole de football a déclaré dans un communiqué que vaccins avaient eu lieu au camp d'entraînement de la sélection espagnole près de Madrid et que les joueurs avaient eu l'occasion de choisir le type de vaccination qu'ils souhaitaient. "Nous avons eu le privilège et la chance que le gouvernement ait décidé que nous devions nous faire vacciner", a déclaré le milieu de terrain Thiago Alcantara. L'entraîneur Luis Enrique avait affirmé jeudi sa volonté que ses joueurs soient vaccinés mais s'inquiétait des éventuels effets secondaires, à trois jours du match face à la Suède. La Suède doit également déplorer deux cas positifs. Après le match de lundi, l'Espagne, vainqueur en 2008 et 2012, affrontera la Pologne avant de terminer sa campagne dans le Groupe E contre la Slovaquie. (Belga)