Une première vague a été réalisée dimanche matin avant le départ de la 9e étape à Pau, dans le laboratoire mobile prévu à cet effet. La seconde opération centrée sur les coureurs est programmée lundi lors de la journée de repos en Charente-Maritime, conformément au protocole sanitaire élaboré avec l'Union cycliste internationale (UCI). "Les résultats de ces tests qui concernent environ 650 personnes au sein des équipes et toutes décisions qui s'imposeraient, feront l'objet d'une communication conjointe ASO-UCI aux médias dans la matinée de mardi avant le départ de la 10e étape", a annoncé ASO, organisateur du Tour. La règle établie avant le départ de Nice prévoit l'exclusion d'une équipe entière si deux coureurs ou membres de l'encadrement, intégrés à la "bulle course", sont déclarés positifs au Covid-19. (Belga)

Une première vague a été réalisée dimanche matin avant le départ de la 9e étape à Pau, dans le laboratoire mobile prévu à cet effet. La seconde opération centrée sur les coureurs est programmée lundi lors de la journée de repos en Charente-Maritime, conformément au protocole sanitaire élaboré avec l'Union cycliste internationale (UCI). "Les résultats de ces tests qui concernent environ 650 personnes au sein des équipes et toutes décisions qui s'imposeraient, feront l'objet d'une communication conjointe ASO-UCI aux médias dans la matinée de mardi avant le départ de la 10e étape", a annoncé ASO, organisateur du Tour. La règle établie avant le départ de Nice prévoit l'exclusion d'une équipe entière si deux coureurs ou membres de l'encadrement, intégrés à la "bulle course", sont déclarés positifs au Covid-19. (Belga)