Cette reprise se fait sous conditions. Ainsi, les groupes devront compter maximum vingt personnes. Les cours et entraînements pourront reprendre en présence d'un entraîneur et à condition que les distances de sécurité soient respectées. Les clubs pourront ouvrir si toutes les mesures de sécurité soient prises. Les cafétérias et les vestiaires doivent rester fermés. Sophie Wilmès a en outre indiqué que pour ce qui concerne les compétitions sportives, un plan détaillé sera communiqué ultérieurement, en collaboration avec le groupe d'experts chargés d'élaborer la stratégie de sortie de confinement (GEES). À la suite du Conseil National de Sécurité du 6 mai, le gouvernement avait annoncé qu'aucune compétition sportive, professionnelle et amateure, ne pourra se dérouler en Belgique jusqu'au 31 juillet. Les événements de masse sont pour rappel interdits jusqu'au 31 août. (Belga)

Cette reprise se fait sous conditions. Ainsi, les groupes devront compter maximum vingt personnes. Les cours et entraînements pourront reprendre en présence d'un entraîneur et à condition que les distances de sécurité soient respectées. Les clubs pourront ouvrir si toutes les mesures de sécurité soient prises. Les cafétérias et les vestiaires doivent rester fermés. Sophie Wilmès a en outre indiqué que pour ce qui concerne les compétitions sportives, un plan détaillé sera communiqué ultérieurement, en collaboration avec le groupe d'experts chargés d'élaborer la stratégie de sortie de confinement (GEES). À la suite du Conseil National de Sécurité du 6 mai, le gouvernement avait annoncé qu'aucune compétition sportive, professionnelle et amateure, ne pourra se dérouler en Belgique jusqu'au 31 juillet. Les événements de masse sont pour rappel interdits jusqu'au 31 août. (Belga)