Les hostilités débutent ce samedi à la Chaussée du Lisp avec le duel des extrêmes, Lierse-Anderlecht (18h). Le coach du Lierse, le Slovène Slavisa Stojanovic, n'aura pas la tâche facile pour son premier match (NDLR: il a remplacé Stanley Menzo, limogé après la défaite à Waasland-Beveren). Chez les Mauves, ce match face au Lierse (16e avec 4 points) devrait être l'occasion pour Besnik Hasi de faire débuter Maxime Colin (22 ans). "Il a été coéquipier de Fabrice N'Sakala à Troyes et en équipe de France Espoirs, et nous pensons qu'il a la bonne mentalité requise pour jouer au RSCA. Il a le style que nous cherchions: jeune et avec de l'ambition", a expliqué Herman Van Holsbeeck lors de la présentation du joueur.

Fabrice N'Sakala gravement blessé et Anthony Vanden Borre pas encore à 100%, c'est donc Maxime Colin qui occupera le poste d'arrière droit. Ibrahima Conté, transféré de Zulte Waregem dans les dernières heures du mercato, ne devrait pas être présent sur la feuille de match. Face à la lanterne rouge, les Mauves penseront sûrement déjà à leur déplacement face au club stambouliote du Galatasaray en Ligue des Champions (mardi, 20h45). Mais Hasi a prévenu ses hommes: "d'abord le Lierse, ensuite Galatasaray ! "

À 20h, Charleroi se déplace au Cercle de Bruges. Un concurrent direct pour les Carolos, qui doivent confirmer leur bonne série en cours (7 points sur 9). Pendant la trêve internationale, le Sporting a même corrigé 6-2 Reims (Ligue 1 française) en match amical. Pour affronter le Cercle, Felicce Mazzu devrait faire débuter Karel Geraerts, qui s'entraîne depuis 3 semaines avec les Zèbres. Sa position sur le terrain reste encore incertaine: soit devant la défense, soit associé à Damien Marcq dans l'entrejeu, voire même en soutien d'attaque.

À 20h30, le Standard doit absolument gagner face à Ostende pour se rassurer. Les Côtiers sont en confiance, avec un satisfaisant 10 points sur 18 et une 4e place au classement général. Du côté rouche, avec un piètre bilan de 2 points sur 12 lors des 4 derniers matches et une 8e place au classement, on n'a plus le droit à l'erreur.

Jeudi prochain, le Standard entamera également sa campagne européenne face aux Croates de Rijeka. Délaissée l'an passé, Guy Luzon a certifié qu'il ferait tout pour aller loin cette saison. "L'Europa League est importante pour le groupe, mais également pour l'ensemble du club", assure le coach israélien. "Nous aborderons chaque rencontre pour la remporter. Que ce soit en championnat ou en Europa League".

Ce samedi toujours, Malines (12e, 6 points) reçoit également Westerlo (5e, 10 points) et Waasland-Beveren (15e, 5 points) se déplace à Zulte-Waregem (13e, 6 points). Les deux matches débutent à 20h.

Dimanche, à 14h30, Alex MacLeish découvrira pour la 1ère fois la Cristal Arena. En effet, Genk (11e, 7 points) reçoit le FC Bruges (5e, 9 points) pour le choc de cette 7e journée. L'entraîneur écossais sera privé de son arrière gauche Brian Hamalainen. Le Danois s'est gravement blessé au genou lors d'un entraînement la semaine passée et sera indisponible pendant plusieurs mois. Les Brugeois, qui ont soufflé le chaud et le froid face à Anderlecht lors de la dernière journée (ndlr : 2-2), doivent, eux, gagner pour recoller au trio de tête. Ils ne pourront plus compter sur leur milieu danois Jesper Jorgensen (30 ans), parti à Zulte-Waregem après avoir refusé une prolongation de contrat.

Mouscron-Péruwelz se déplacera à la Gantoise (dimanche, 18h) pour confirmer son bon début de saison. Les promus occupent actuellement une surprenante 2e place au classement général. Un second rang inattendu, mais qui ne fait pourtant pas sauter de joie l'entraîneur, Rachid Chihab. "On veille à ne pas se perdre dans des objectifs qui ne sont pas les nôtres. Notre objectif, c'est le maintien". Ce match pourrait marquer les débuts de l'attaquant Roy Contout (29 ans), fraîchement transféré de Sochaux.

En clôture de cette 7e journée, Courtrai recevra Lokeren (20h).

Les hostilités débutent ce samedi à la Chaussée du Lisp avec le duel des extrêmes, Lierse-Anderlecht (18h). Le coach du Lierse, le Slovène Slavisa Stojanovic, n'aura pas la tâche facile pour son premier match (NDLR: il a remplacé Stanley Menzo, limogé après la défaite à Waasland-Beveren). Chez les Mauves, ce match face au Lierse (16e avec 4 points) devrait être l'occasion pour Besnik Hasi de faire débuter Maxime Colin (22 ans). "Il a été coéquipier de Fabrice N'Sakala à Troyes et en équipe de France Espoirs, et nous pensons qu'il a la bonne mentalité requise pour jouer au RSCA. Il a le style que nous cherchions: jeune et avec de l'ambition", a expliqué Herman Van Holsbeeck lors de la présentation du joueur. Fabrice N'Sakala gravement blessé et Anthony Vanden Borre pas encore à 100%, c'est donc Maxime Colin qui occupera le poste d'arrière droit. Ibrahima Conté, transféré de Zulte Waregem dans les dernières heures du mercato, ne devrait pas être présent sur la feuille de match. Face à la lanterne rouge, les Mauves penseront sûrement déjà à leur déplacement face au club stambouliote du Galatasaray en Ligue des Champions (mardi, 20h45). Mais Hasi a prévenu ses hommes: "d'abord le Lierse, ensuite Galatasaray ! "À 20h, Charleroi se déplace au Cercle de Bruges. Un concurrent direct pour les Carolos, qui doivent confirmer leur bonne série en cours (7 points sur 9). Pendant la trêve internationale, le Sporting a même corrigé 6-2 Reims (Ligue 1 française) en match amical. Pour affronter le Cercle, Felicce Mazzu devrait faire débuter Karel Geraerts, qui s'entraîne depuis 3 semaines avec les Zèbres. Sa position sur le terrain reste encore incertaine: soit devant la défense, soit associé à Damien Marcq dans l'entrejeu, voire même en soutien d'attaque.À 20h30, le Standard doit absolument gagner face à Ostende pour se rassurer. Les Côtiers sont en confiance, avec un satisfaisant 10 points sur 18 et une 4e place au classement général. Du côté rouche, avec un piètre bilan de 2 points sur 12 lors des 4 derniers matches et une 8e place au classement, on n'a plus le droit à l'erreur. Jeudi prochain, le Standard entamera également sa campagne européenne face aux Croates de Rijeka. Délaissée l'an passé, Guy Luzon a certifié qu'il ferait tout pour aller loin cette saison. "L'Europa League est importante pour le groupe, mais également pour l'ensemble du club", assure le coach israélien. "Nous aborderons chaque rencontre pour la remporter. Que ce soit en championnat ou en Europa League".Ce samedi toujours, Malines (12e, 6 points) reçoit également Westerlo (5e, 10 points) et Waasland-Beveren (15e, 5 points) se déplace à Zulte-Waregem (13e, 6 points). Les deux matches débutent à 20h.Dimanche, à 14h30, Alex MacLeish découvrira pour la 1ère fois la Cristal Arena. En effet, Genk (11e, 7 points) reçoit le FC Bruges (5e, 9 points) pour le choc de cette 7e journée. L'entraîneur écossais sera privé de son arrière gauche Brian Hamalainen. Le Danois s'est gravement blessé au genou lors d'un entraînement la semaine passée et sera indisponible pendant plusieurs mois. Les Brugeois, qui ont soufflé le chaud et le froid face à Anderlecht lors de la dernière journée (ndlr : 2-2), doivent, eux, gagner pour recoller au trio de tête. Ils ne pourront plus compter sur leur milieu danois Jesper Jorgensen (30 ans), parti à Zulte-Waregem après avoir refusé une prolongation de contrat.Mouscron-Péruwelz se déplacera à la Gantoise (dimanche, 18h) pour confirmer son bon début de saison. Les promus occupent actuellement une surprenante 2e place au classement général. Un second rang inattendu, mais qui ne fait pourtant pas sauter de joie l'entraîneur, Rachid Chihab. "On veille à ne pas se perdre dans des objectifs qui ne sont pas les nôtres. Notre objectif, c'est le maintien". Ce match pourrait marquer les débuts de l'attaquant Roy Contout (29 ans), fraîchement transféré de Sochaux.En clôture de cette 7e journée, Courtrai recevra Lokeren (20h).