Malgré une légère domination des Brésiliens, battus en demies par Tigres, les deux équipes n'ont pas pu marquer durant les nonante minutes du temps règlementaire. Elles ont donc dû se résoudre à se départager aux tirs au but. Les Égyptiens, écartés par le Bayern (0-2) aux portes de la finale, ont émergé d'une séance marquée par trois ratés du côté paulista, dont ceux de Luiz Adriano, ancien du Shakhtar, et de Felipe Melo, passé notamment par la Juventus et Galatasaray. Sur le coup des 19 heures, les Allemands du Bayern Munich, champions d'Europe, et les Mexicains de Tigres UANL s'affronteront pour le titre. Si le Rekordmeister part avec le statut de favori, les champions de la zone CONCACAF voudront mettre un terme à l'hégémonie européenne sur la compétition, qui dure depuis 2013. (Belga)

Malgré une légère domination des Brésiliens, battus en demies par Tigres, les deux équipes n'ont pas pu marquer durant les nonante minutes du temps règlementaire. Elles ont donc dû se résoudre à se départager aux tirs au but. Les Égyptiens, écartés par le Bayern (0-2) aux portes de la finale, ont émergé d'une séance marquée par trois ratés du côté paulista, dont ceux de Luiz Adriano, ancien du Shakhtar, et de Felipe Melo, passé notamment par la Juventus et Galatasaray. Sur le coup des 19 heures, les Allemands du Bayern Munich, champions d'Europe, et les Mexicains de Tigres UANL s'affronteront pour le titre. Si le Rekordmeister part avec le statut de favori, les champions de la zone CONCACAF voudront mettre un terme à l'hégémonie européenne sur la compétition, qui dure depuis 2013. (Belga)