On savait en effet depuis le tirage au sort des groupes effectué par Andrea Pirlo, fin novembre, que la Belgique, placée dans le troisième chapeau, n'avait pas éte gâtée. Mais maintenant que le valpolicella a été tiré, il faut bien le boire. La Pologne de Czeslaw Michniewicz, c'est un peu l'inconnue du groupe. Même si elle compte en ses rangs des joueurs comme Jakub Piotrowski (Genk), Bartosz Kapustka (OH Louvain) ou encore Dawid Kownacki (Fortuna Düsseldorf), la vedette de l'équipe, meilleur buteur des qualifications avec 11 buts marqués. Mais on le répète, les Belges n'ont pas d'autre choix que de vaincre cette équipe, avant de se mesurer aux Espagnols trois jours plus tard, et enfin aux Italiens le 22, toujours dans le même stade de Sassuolo (Serie A). Seul les trois vainqueurs de groupes et le meilleur deuxième, se qualifient pour les demi-finales et... le Tournoi olympique de Tokyo 2020. L'Espagne de Luis de la Fuente s'appuie sur l'attaquant du Real Madrid Borja Mayoral (8 buts, 2 assists en qualifications), mais aussi sur quatre joueurs ayant déjà effectué leur débuts sous le maillot de La Roja: Dani Ceballos (Real Madrid), Mikel Oyarzabal (Real Sociedad), Fabian Ruiz (Naples) et Pablo Fornals (Villarreal). Le sélectionneur italien Luigi Di Biagio n'a lui pas hésité à retenir ... huit joueurs pêchés dans le vivier de la Squadra Azzurra. Il s'agit en l'occurrence du défenseur Gianluca Mancini (Atalanta Bergame), des milieux de terrain Rolando Mandragora (Udinese), Nicolo Barella (Cagliari), Nicolo Zaniolo (AS Rome) et Lorenzo Pellegrini (AS Rome), et des (redoutables) attaquants Moise Kean (Juventus), Federico Chiesa (Fiorentina) et Patrick Cutrone (AC Milan). On rappellera quand même que le 11 octobre dernier, les U21 Belges avaient été gagner 0-1 en Italie. Ce qui est évidemment bon pour la confiance. Les espoirs belges n'ont disputé que deux fois la phase finale de l'Euro U21. En 2002 en Suisse, où ils ont été éliminés en phase de groupes, et en 2007 aux Pays-Bas, où ils ont atteint les demi-finales. Une performance qui leur avait ouvert les portes des Jeux Olympiques de Pékin en 2008. La génération actuelle des Diables Rouges, avec notamment Jan Vertonghen, Mousa Dembélé, Vincent Kompany ou encore Marouane Fellaini, y avait pris une belle 4e place. L'Espagne a décroché le titre européen U21 en 1986, 1998, 2011 et 2013, l'Italie en 1992, 1994, 1996, 2000 et 2004. (Belga)