À la suite du départ de Johan Walem, devenu sélectionneur de Chypre, l'Union belge a décidé de nommer Jacky Mathijssen, qui s'occupait des U19 depuis 2018, à la tête des Espoirs. Six mois après son intronisation, le technicien limbourgeois va diriger son premier match lundi face à l'Allemagne. Un match important pour les Diablotins qui peuvent s'emparer de la tête du groupe 9 en cas de succès face aux Allemands. D'autant plus que les joueurs n'auront eu que très peu de temps pour assimiler les principes de leur nouvel entraîneur. "Ce sera très difficile de préparer ce match. Je vais avoir six entraînements. On va essayer de former un groupe sur le terrain. Les conditions ne sont pas idéales, mais je suppose que de l'autre côté ce sera la même chose", avait déclaré Mathijssen lors de la présentation de sa sélection le 25 août. S'il ne souhaite pas tout chambouler par rapport à son prédécesseur, l'ancien entraîneur de Charleroi et de Bruges a repris deux petits nouveaux avec Antoine Colassin (Anderlecht) et Charles De Ketelaere (Club Bruges). "Certains profils sont venus dans la sélection, mais cela ne sert à rien de tout changer." Pressenti chez les A, Zinho Vanheusden, le capitaine du Standard, figure dans la sélection aux côtés d'autres cadres tels qu'Alexis Saelemaekers, Sebastiaan Bornauw, Arnaud Bodart, Mile Svilar, Albert Sambi Lokonga ou encore Francis Amuzu. Repris chez les A, Jérémy Doku est le grand absent de la sélection. Vainqueurs 2-3 en novembre 2019 en Allemagne, les Diablotins auront donc un beau coup à jouer en vue une deuxième qualification de rang pour l'Euro. En cas de victoire, ils s'installeront en tête du groupe avant d'aborder trois matches face à des adversaires à leur portée: contre le pays de Galles (9 octobre), en Moldavie (13 octobre) et en Bosnie-Herzégovine (17 novembre). Les neuf vainqueurs de groupe et les cinq meilleurs deuxièmes seront qualifiés pour l'Euro qui se jouera du 24 au 31 mars 2021 en Hongrie et en Slovénie. (Belga)

À la suite du départ de Johan Walem, devenu sélectionneur de Chypre, l'Union belge a décidé de nommer Jacky Mathijssen, qui s'occupait des U19 depuis 2018, à la tête des Espoirs. Six mois après son intronisation, le technicien limbourgeois va diriger son premier match lundi face à l'Allemagne. Un match important pour les Diablotins qui peuvent s'emparer de la tête du groupe 9 en cas de succès face aux Allemands. D'autant plus que les joueurs n'auront eu que très peu de temps pour assimiler les principes de leur nouvel entraîneur. "Ce sera très difficile de préparer ce match. Je vais avoir six entraînements. On va essayer de former un groupe sur le terrain. Les conditions ne sont pas idéales, mais je suppose que de l'autre côté ce sera la même chose", avait déclaré Mathijssen lors de la présentation de sa sélection le 25 août. S'il ne souhaite pas tout chambouler par rapport à son prédécesseur, l'ancien entraîneur de Charleroi et de Bruges a repris deux petits nouveaux avec Antoine Colassin (Anderlecht) et Charles De Ketelaere (Club Bruges). "Certains profils sont venus dans la sélection, mais cela ne sert à rien de tout changer." Pressenti chez les A, Zinho Vanheusden, le capitaine du Standard, figure dans la sélection aux côtés d'autres cadres tels qu'Alexis Saelemaekers, Sebastiaan Bornauw, Arnaud Bodart, Mile Svilar, Albert Sambi Lokonga ou encore Francis Amuzu. Repris chez les A, Jérémy Doku est le grand absent de la sélection. Vainqueurs 2-3 en novembre 2019 en Allemagne, les Diablotins auront donc un beau coup à jouer en vue une deuxième qualification de rang pour l'Euro. En cas de victoire, ils s'installeront en tête du groupe avant d'aborder trois matches face à des adversaires à leur portée: contre le pays de Galles (9 octobre), en Moldavie (13 octobre) et en Bosnie-Herzégovine (17 novembre). Les neuf vainqueurs de groupe et les cinq meilleurs deuxièmes seront qualifiés pour l'Euro qui se jouera du 24 au 31 mars 2021 en Hongrie et en Slovénie. (Belga)