Cela avait d'ailleurs été un drôle de match, malgré le goal splendide d'Adnan Januzaj. Mais jouer au plus fin en s'efforçant de ne pas le gagner n'aura pas mené les Anglais en finale, comme ils se l'étaient imaginé. Cette fois au moins il s'agira d'un "vrai" match, même si les deux sélectionneurs vont sûrement profiter de l'occasion de récompenser les soldats qu'ils n'ont jusqu'à présent pas, ou très peu envoyé sur le front. Ce qui ne devrait pas faire baisser le niveau du débat. Bien au contraire vu la motivation et la fraîcheur de ces troupes de réserve... De plus pour les Diables Rouges, troisième ou quatrième, ce n'est, quoi qu'on en dise, pas la même chose. Ils n'ont en effet jamais accédé au podium final dans toute l'histoire de la Coupe du monde. La génération Ceulemans en avait pour rappel été privée par la France, 2-4 après prolongations, en 1986 au Mexique. Le départ pour Saint-Pétersbourg est prévu vendredi après-midi. Cette fois Thomas Meunier n'accompagnera plus comme simple supporter puisqu'il a purgé sa suspension contre la France (0-1) en demi-finale. Un retour qui devrait renvoyer le décevant Mousa Dembélé sur le banc... (Belga)

Cela avait d'ailleurs été un drôle de match, malgré le goal splendide d'Adnan Januzaj. Mais jouer au plus fin en s'efforçant de ne pas le gagner n'aura pas mené les Anglais en finale, comme ils se l'étaient imaginé. Cette fois au moins il s'agira d'un "vrai" match, même si les deux sélectionneurs vont sûrement profiter de l'occasion de récompenser les soldats qu'ils n'ont jusqu'à présent pas, ou très peu envoyé sur le front. Ce qui ne devrait pas faire baisser le niveau du débat. Bien au contraire vu la motivation et la fraîcheur de ces troupes de réserve... De plus pour les Diables Rouges, troisième ou quatrième, ce n'est, quoi qu'on en dise, pas la même chose. Ils n'ont en effet jamais accédé au podium final dans toute l'histoire de la Coupe du monde. La génération Ceulemans en avait pour rappel été privée par la France, 2-4 après prolongations, en 1986 au Mexique. Le départ pour Saint-Pétersbourg est prévu vendredi après-midi. Cette fois Thomas Meunier n'accompagnera plus comme simple supporter puisqu'il a purgé sa suspension contre la France (0-1) en demi-finale. Un retour qui devrait renvoyer le décevant Mousa Dembélé sur le banc... (Belga)