Les Gallois se créaient la première occasion par Edwards qui profitait d'une mauvaise intervention de Gillet, mais tirait à côté (9e minute). Le tournant du match survenait à la 26e: Collins taclait sèchement Gillet, qui partait en contre. L'arbitre suédois Johannesson sortait immédiatement le carton rouge.

En supériorité numérique, les Belges se montraient dangereux à deux reprises par Mertens, qui manquait d'abord sa reprise sur un centre d'Hazard (29e) puis frôlait le poteau d'une frappe enroulée (35e). Sur un corner, Mertens déposait un corner sur la tête de Kompany, qui ne laissait aucune chance à Myhill (41e).

En seconde période, les Diables se créaient trois occasions en

quelques minutes: Witsel, servi par Hazard, frappait au dessus (55e); Lukaku ne cadrait pas sa tête sur centre de Mertens (56e) et Vertonghen tirait dans le filet latéral après une action individuelle. Courtois devait ensuite sortir le grand jeu sur un coup-franc de Bale (60e). À la 83e, Vertonghen doublait le score sur coup-franc.

Les Diables rejoignent la Croatie, qui a battu la Macédoine 1-0, en tête du groupe A. La Croatie est justement le prochain adversaire des Belges, mardi à Bruxelles. Samedi, Ecosse-Serbie mettra un terme à cette première journée de qualification.

Avec cette victoire, Marc Wilmots a décroché son premier succès d'importance vendredi en tant que sélectionneur des Diables Rouges.

"Ce fut un match difficile, mais nous sommes restés concentrés et stables derrière", a commenté Wilmots. "Nous sommes parfois encore trop nonchalant. Nous pouvons toujours faire mieux, mais on peut être content de cette victoire".

Wilmots avait opté de débuter la partie sans véritable attaquant de pointe. "J'ai choisi de faire commencer Mirallas, parce qu'il

apporte de la profondeur, mais après la carte rouge des Gallois ce fut un autre match. Le Pays de Galles s'est retranché devant son but et nous avons dû pénétrer pas les flancs", selon l'entraîneur fédéral.

"Je suis d'accord avec Kompany qui dit que ce n'était pas notre

meilleur match, mais seuls les trois points sont importants."

.

Les Gallois se créaient la première occasion par Edwards qui profitait d'une mauvaise intervention de Gillet, mais tirait à côté (9e minute). Le tournant du match survenait à la 26e: Collins taclait sèchement Gillet, qui partait en contre. L'arbitre suédois Johannesson sortait immédiatement le carton rouge. En supériorité numérique, les Belges se montraient dangereux à deux reprises par Mertens, qui manquait d'abord sa reprise sur un centre d'Hazard (29e) puis frôlait le poteau d'une frappe enroulée (35e). Sur un corner, Mertens déposait un corner sur la tête de Kompany, qui ne laissait aucune chance à Myhill (41e). En seconde période, les Diables se créaient trois occasions en quelques minutes: Witsel, servi par Hazard, frappait au dessus (55e); Lukaku ne cadrait pas sa tête sur centre de Mertens (56e) et Vertonghen tirait dans le filet latéral après une action individuelle. Courtois devait ensuite sortir le grand jeu sur un coup-franc de Bale (60e). À la 83e, Vertonghen doublait le score sur coup-franc. Les Diables rejoignent la Croatie, qui a battu la Macédoine 1-0, en tête du groupe A. La Croatie est justement le prochain adversaire des Belges, mardi à Bruxelles. Samedi, Ecosse-Serbie mettra un terme à cette première journée de qualification. Avec cette victoire, Marc Wilmots a décroché son premier succès d'importance vendredi en tant que sélectionneur des Diables Rouges. "Ce fut un match difficile, mais nous sommes restés concentrés et stables derrière", a commenté Wilmots. "Nous sommes parfois encore trop nonchalant. Nous pouvons toujours faire mieux, mais on peut être content de cette victoire". Wilmots avait opté de débuter la partie sans véritable attaquant de pointe. "J'ai choisi de faire commencer Mirallas, parce qu'il apporte de la profondeur, mais après la carte rouge des Gallois ce fut un autre match. Le Pays de Galles s'est retranché devant son but et nous avons dû pénétrer pas les flancs", selon l'entraîneur fédéral. "Je suis d'accord avec Kompany qui dit que ce n'était pas notre meilleur match, mais seuls les trois points sont importants." .