Pas d'entraînement, donc, ni de conférence de presse, a prévenu l'Union belge. Il n'y a rien d'autre au programme que le repos complet du guerrier, du moins pour ce qui concerne le football, contraint de céder la place à divers loisirs et plaisirs. Il n'empêche que le quart de finale de vendredi soir (20 heures) à Kazan contre le Brésil passe sûrement déjà en boucle dans toutes les têtes, avec sans doute cette évidence pour chacun que pour passer, il faudra mieux défendre, tant sur les flancs que dans l'axe. En attendant la remontée des Belges restera dans les annales, tout comme la qualité très imprévue de la réplique japonaise lors de cette rencontre. (Belga)

Pas d'entraînement, donc, ni de conférence de presse, a prévenu l'Union belge. Il n'y a rien d'autre au programme que le repos complet du guerrier, du moins pour ce qui concerne le football, contraint de céder la place à divers loisirs et plaisirs. Il n'empêche que le quart de finale de vendredi soir (20 heures) à Kazan contre le Brésil passe sûrement déjà en boucle dans toutes les têtes, avec sans doute cette évidence pour chacun que pour passer, il faudra mieux défendre, tant sur les flancs que dans l'axe. En attendant la remontée des Belges restera dans les annales, tout comme la qualité très imprévue de la réplique japonaise lors de cette rencontre. (Belga)