La République tchèque est actuellement classée au 46e rang du classement mondial. Après quatre rencontres, les Tchèques, entraînés par Karel Jarolim, occupent la quatrième place du groupe C, avec 5 points. Ils sont devancés par l'Allemagne (12 points) ainsi que l'Irlande du Nord et la surprenante équipe d'Azerbaïdjan, qui se partagent la deuxième place avec 7 unités.

La dernière confrontation entre la Belgique et la République tchèque est un amical disputé à Teplice en 2009. Les Tchèques l'avaient emporté 3-1.

Ce match amical servira de préparation aux Diables Rouges en vue du déplacement en Estonie (le 9 juin) comptant pour les qualifications au Mondial 2018.

Les prochains rendez-vous des Diables Rouges sont la réception de la Grèce en qualification au Mondial, le 25 mars à Bruxelles, et un amical en Russie, pays hôte de la Coupe du monde 2018, trois jours plus tard, à Sotchi.

Les troupes de Roberto Martinez sont en tête de leur groupe de qualification avec 12 points.

La République tchèque est actuellement classée au 46e rang du classement mondial. Après quatre rencontres, les Tchèques, entraînés par Karel Jarolim, occupent la quatrième place du groupe C, avec 5 points. Ils sont devancés par l'Allemagne (12 points) ainsi que l'Irlande du Nord et la surprenante équipe d'Azerbaïdjan, qui se partagent la deuxième place avec 7 unités. La dernière confrontation entre la Belgique et la République tchèque est un amical disputé à Teplice en 2009. Les Tchèques l'avaient emporté 3-1. Ce match amical servira de préparation aux Diables Rouges en vue du déplacement en Estonie (le 9 juin) comptant pour les qualifications au Mondial 2018. Les prochains rendez-vous des Diables Rouges sont la réception de la Grèce en qualification au Mondial, le 25 mars à Bruxelles, et un amical en Russie, pays hôte de la Coupe du monde 2018, trois jours plus tard, à Sotchi. Les troupes de Roberto Martinez sont en tête de leur groupe de qualification avec 12 points.