Les Diables Rouges retrouveront l'Islande, battue à deux reprises en 2018 lors de la première édition de la compétition, l'Angleterre, que la Belgique a aussi dominé deux fois au Mondial 2018, ainsi que le Danemark, qu'elle retrouvera à l'Euro cet été. "Jouer contre des équipes sur terrain neutre ou à la maison, c'est assez différent", a déclaré Martinez, déjà impatient à l'idée d'aller à Wembley, "une expérience toujours spéciale pour les joueurs et les fans".

"Nous savons à quel point il est compliqué de signer un résultat positif en Islande et le Danemark possède une équipe très compétitive, vous le verrez à l'Euro." Dans un format regroupant quatre et plus trois nations par groupe, les Belges tenteront cette fois d'atteindre le Final Four, prévu du 2 au 6 juin 2021. "Être quatre par groupe est une bonne chose pour tout le monde. C'est beaucoup plus compétitif", a avancé le Catalan.

En novembre 2018, les Diables Rouges s'étaient inclinés 5-2 à Lucerne devant la Suisse alors qu'ils avaient tout en main pour se qualifier. Avant la Ligue des Nations, qui débutera en septembre, la phalange de Roberto Martinez disputera évidemment l'Euro 2020. Versée dans le groupe B, la Belgique affrontera cet été la Russie, le Danemark et la Finlande. Afin de s'y préparer, l'équipe nationale se rendra au Qatar fin mars pour y disputer des matches amicaux contre le Portugal et la Suisse.

C'est confiant que Roberto Martinez est tourné vers les prochaines échéances. "Le stage au Qatar est toujours d'actualité, même si nous restons attentifs à la situation liée au coronavirus", a-t-il assuré. Le technicien espagnol a aussi été assailli de questions concernant Eden Hazard, son capitaine et leader technique qui va être opéré jeudi de la cheville droite. "Je suis confiant. Si tout se passe bien, il sera même de retour avec le Real Madrid avant l'issue de la saison."

Les Diables Rouges retrouveront l'Islande, battue à deux reprises en 2018 lors de la première édition de la compétition, l'Angleterre, que la Belgique a aussi dominé deux fois au Mondial 2018, ainsi que le Danemark, qu'elle retrouvera à l'Euro cet été. "Jouer contre des équipes sur terrain neutre ou à la maison, c'est assez différent", a déclaré Martinez, déjà impatient à l'idée d'aller à Wembley, "une expérience toujours spéciale pour les joueurs et les fans". "Nous savons à quel point il est compliqué de signer un résultat positif en Islande et le Danemark possède une équipe très compétitive, vous le verrez à l'Euro." Dans un format regroupant quatre et plus trois nations par groupe, les Belges tenteront cette fois d'atteindre le Final Four, prévu du 2 au 6 juin 2021. "Être quatre par groupe est une bonne chose pour tout le monde. C'est beaucoup plus compétitif", a avancé le Catalan. En novembre 2018, les Diables Rouges s'étaient inclinés 5-2 à Lucerne devant la Suisse alors qu'ils avaient tout en main pour se qualifier. Avant la Ligue des Nations, qui débutera en septembre, la phalange de Roberto Martinez disputera évidemment l'Euro 2020. Versée dans le groupe B, la Belgique affrontera cet été la Russie, le Danemark et la Finlande. Afin de s'y préparer, l'équipe nationale se rendra au Qatar fin mars pour y disputer des matches amicaux contre le Portugal et la Suisse. C'est confiant que Roberto Martinez est tourné vers les prochaines échéances. "Le stage au Qatar est toujours d'actualité, même si nous restons attentifs à la situation liée au coronavirus", a-t-il assuré. Le technicien espagnol a aussi été assailli de questions concernant Eden Hazard, son capitaine et leader technique qui va être opéré jeudi de la cheville droite. "Je suis confiant. Si tout se passe bien, il sera même de retour avec le Real Madrid avant l'issue de la saison."