Avec l'Australie privée de la N.1 mondiale Ashleigh Barty et la Biélorussie sans Aryna Sabalenka (WTA 2) et Victoria Azarenka (WTA 27), la Belgique, représentée par Elise Mertens (WTA 20), Greet Minnen (WTA 69), Ysaline Bonaventure (WTA 143) et Kirsten Flipkens (WTA 154), part avec le statut de favorite pour remporter le groupe B et atteindre les demi-finales. "Je ne sais pas si nous sommes favoris mais nous sommes ambitieux", a prévenu Van Herck. "Notre objectif est d'atteindre les demi-finales et je pense que c'est réaliste. Nous avons les qualités pour y parvenir mais nous ne devons pas trop nous projeter et avancer étape par étape." Si les adversaires des Belges auront des absentes, l'équipe belge pourra elle compter sur Elise Mertens, la N.1 belge avec sa 20e place mondiale. "C'était une année éprouvante avec tous les voyages. J'ai pu profiter de dix jours de repos et je me sens prête pour jouer. Si j'ai de la pression ? Il y en a toujours dans un tel tournoi mais j'ai assez d'expérience pour la gérer. La différence avec les autres tournois, c'est que nous sommes en équipe et nous nous soutenons les unes, les autres", a déclaré Mertens. Après deux reports en raison de la pandémie de coronavirus, la phase finale de la Billie Jean King Cup va se dérouler pour la première fois dans son nouveau format sur une semaine à un seul et même endroit comme la Coupe Davis. Une nouvelle formule qui ne plaît pas à tout le monde. "Je trouve que cela enlève la magie de la compétition", a confié Ysaline Bonaventure. "Personnellement, je préférais le format précédent qui était plus authentique. Néanmoins, je suis contente d'être là, tout comme le reste de l'équipe." Gênée pendant près de la moitié de la saison par une blessure, Kirsten Flipkens est elle la joueuse la plus expérimentée de l'équipe belge. "Je pense que j'ai près de 30 matches à mon actif en Fed Cup. C'est toujours spécial de jouer ce tournoi. Ce tournoi est mon objectif de la saison. Je n'ai pas joué pendant six mois et mon objectif était d'être à 100% pour cette semaine, ce qui est le cas." 61e mondiale et N.2 belge, Alison Van Uytvanck ne fait elle pas partie de la sélection après une discussion avec le capitaine Johan Van Herck. Son absence s'expliquerait par l'interruption de sa relation avec sa fiancée Greet Minnen, qui est elle du voyage à Prague. "Je suis ici pour me concentrer sur mon tennis et je ne veux pas mêler ma vie privée", a réagi Minnen. Les Belges débuteront leur parcours contre la Biélorussie ce lundi sur le coup de 10h30. Chaque match est disputé au meilleur de trois duels, avec deux simples et un double au programme. L'équipe belge enchaînera dès mardi contre l'Australie (10h30). L'Australie et la Biélorussie s'affronteront jeudi dans le dernier duel du groupe. Le vainqueur de chacun des quatre groupes sera qualifié pour les demi-finales. (Belga)

Avec l'Australie privée de la N.1 mondiale Ashleigh Barty et la Biélorussie sans Aryna Sabalenka (WTA 2) et Victoria Azarenka (WTA 27), la Belgique, représentée par Elise Mertens (WTA 20), Greet Minnen (WTA 69), Ysaline Bonaventure (WTA 143) et Kirsten Flipkens (WTA 154), part avec le statut de favorite pour remporter le groupe B et atteindre les demi-finales. "Je ne sais pas si nous sommes favoris mais nous sommes ambitieux", a prévenu Van Herck. "Notre objectif est d'atteindre les demi-finales et je pense que c'est réaliste. Nous avons les qualités pour y parvenir mais nous ne devons pas trop nous projeter et avancer étape par étape." Si les adversaires des Belges auront des absentes, l'équipe belge pourra elle compter sur Elise Mertens, la N.1 belge avec sa 20e place mondiale. "C'était une année éprouvante avec tous les voyages. J'ai pu profiter de dix jours de repos et je me sens prête pour jouer. Si j'ai de la pression ? Il y en a toujours dans un tel tournoi mais j'ai assez d'expérience pour la gérer. La différence avec les autres tournois, c'est que nous sommes en équipe et nous nous soutenons les unes, les autres", a déclaré Mertens. Après deux reports en raison de la pandémie de coronavirus, la phase finale de la Billie Jean King Cup va se dérouler pour la première fois dans son nouveau format sur une semaine à un seul et même endroit comme la Coupe Davis. Une nouvelle formule qui ne plaît pas à tout le monde. "Je trouve que cela enlève la magie de la compétition", a confié Ysaline Bonaventure. "Personnellement, je préférais le format précédent qui était plus authentique. Néanmoins, je suis contente d'être là, tout comme le reste de l'équipe." Gênée pendant près de la moitié de la saison par une blessure, Kirsten Flipkens est elle la joueuse la plus expérimentée de l'équipe belge. "Je pense que j'ai près de 30 matches à mon actif en Fed Cup. C'est toujours spécial de jouer ce tournoi. Ce tournoi est mon objectif de la saison. Je n'ai pas joué pendant six mois et mon objectif était d'être à 100% pour cette semaine, ce qui est le cas." 61e mondiale et N.2 belge, Alison Van Uytvanck ne fait elle pas partie de la sélection après une discussion avec le capitaine Johan Van Herck. Son absence s'expliquerait par l'interruption de sa relation avec sa fiancée Greet Minnen, qui est elle du voyage à Prague. "Je suis ici pour me concentrer sur mon tennis et je ne veux pas mêler ma vie privée", a réagi Minnen. Les Belges débuteront leur parcours contre la Biélorussie ce lundi sur le coup de 10h30. Chaque match est disputé au meilleur de trois duels, avec deux simples et un double au programme. L'équipe belge enchaînera dès mardi contre l'Australie (10h30). L'Australie et la Biélorussie s'affronteront jeudi dans le dernier duel du groupe. Le vainqueur de chacun des quatre groupes sera qualifié pour les demi-finales. (Belga)