Les Diables Rouges ont décidé de se donner une visibilité médiatique et ça passe par les réseaux sociaux. Dernier événement en date lancé sur Facebook : "The Belgian Red Devils should learn our national anthem".

Le concept est simple, si le groupe atteint les 3.000 fans, une lettre sera envoyée à l'Union belge afin que les Diables Rouges entonnent en coeur l'hymne national belge. Le but de la manoeuvre : communier avec le public et faire transparaître la fierté nationale au travers d'un chant repris en coeur, à l'image des hockeyeurs durant les Jeux Olympiques de Londres 2012. La Brabançonne serait scindée entre français et flamand afin d'éviter toute cacophonie.

Les abonnements pour les Diables partent comme des petits pains

On avait plus connu ça depuis des années. Entre un stade comble face aux Pays-Bas, une délégation de minimum 2.000 personnes au Pays de Galles, ce sont désormais les abonnements pour l'équipe nationale qui se vendent bien. La tribune 4 sera au minimum garnie de 8.500 supporters fidèles à chaque match à domicile.

L'Union belge réfléchit d'ores et déjà à une solution pour vendre plus d'abonnements. L'idée serait de relancer une seconde phase d'abonnement dans une autre tribune. "Nos services ticketing et marketing décideront rapidement si la phase d'abonnement est étendue à une autre tribune ou non. Les personnes qui veulent suivre les 5 matches à domicile des Diables peuvent envoyer directement un mail à "informatie.tickets@footbel.com'. Nous déciderons en fonction de l'engouement", explique Stefan Van Loock, directeur de la communication à l'Union belge.

Déjà 25.000 tickets ont été vendus pour la rencontre du 11 septembre qui opposera la Belgique à la Croatie. Les billetteries seront encore ouvertes le jour du match.

Sportfootmagzine.be, avec Belga

Les Diables Rouges ont décidé de se donner une visibilité médiatique et ça passe par les réseaux sociaux. Dernier événement en date lancé sur Facebook : "The Belgian Red Devils should learn our national anthem". Le concept est simple, si le groupe atteint les 3.000 fans, une lettre sera envoyée à l'Union belge afin que les Diables Rouges entonnent en coeur l'hymne national belge. Le but de la manoeuvre : communier avec le public et faire transparaître la fierté nationale au travers d'un chant repris en coeur, à l'image des hockeyeurs durant les Jeux Olympiques de Londres 2012. La Brabançonne serait scindée entre français et flamand afin d'éviter toute cacophonie. Les abonnements pour les Diables partent comme des petits pains On avait plus connu ça depuis des années. Entre un stade comble face aux Pays-Bas, une délégation de minimum 2.000 personnes au Pays de Galles, ce sont désormais les abonnements pour l'équipe nationale qui se vendent bien. La tribune 4 sera au minimum garnie de 8.500 supporters fidèles à chaque match à domicile. L'Union belge réfléchit d'ores et déjà à une solution pour vendre plus d'abonnements. L'idée serait de relancer une seconde phase d'abonnement dans une autre tribune. "Nos services ticketing et marketing décideront rapidement si la phase d'abonnement est étendue à une autre tribune ou non. Les personnes qui veulent suivre les 5 matches à domicile des Diables peuvent envoyer directement un mail à "informatie.tickets@footbel.com'. Nous déciderons en fonction de l'engouement", explique Stefan Van Loock, directeur de la communication à l'Union belge. Déjà 25.000 tickets ont été vendus pour la rencontre du 11 septembre qui opposera la Belgique à la Croatie. Les billetteries seront encore ouvertes le jour du match. Sportfootmagzine.be, avec Belga