Marc Degryse
Opinion

14/08/18 à 15:30 - Mise à jour à 15:16

Les Courtois, une famille en or à Madrid

Pour Marc Degryse, le chroniqueur de Sport/Foot Magazine, le transfert de Thibaut Courtois au Real Madrid est une consécration, pour le joueur comme pour sa famille.

Les Courtois, une famille en or à Madrid

La famille Courtois au grand complet en compagnie du président du Real, Florentino Perez. © belgaimage

Il y avait tout, absolument tout, dans la présentation officielle de Thibaut Courtois au Real. Tous les ingrédients pour que ça reste un moment mémorable. Pas simplement que du foot. Ça allait bien plus loin que le simple cadre du sport. Déjà, Thibaut Courtois rêvait de ce club depuis ses années de gosse, et son exemple comme gardien de but, c'était Iker Casillas. Aujourd'hui, il se retrouve là-bas avec un contrat de six ans, dans la cage qui a été si longtemps défendue par ce même Casillas.

Mais c'est encore plus l'aspect humain de cette présentation officielle qui a touché les gens. Thibaut Courtois ne s'est pas contenté de poser avec la direction du club, il a emmené tous ses proches sur la photo. Ses parents, son frère, sa soeur, ses enfants et son ex-compagne. C'était émouvant et son père a ensuite mis la cerise sur le gâteau en donnant une interview pleine d'émotion.

Partager

"On connaissait le credo de tous les Courtois : ambition. Là, on est passé dans l'émotion pure."

On connaît les Courtois, on sait qu'ils ont toujours été des compétiteurs, des gagneurs, que ce soit en volley ou en football. Leur credo, c'était avant tout l'ambition, une ambition démesurée, une envie super forte d'arriver au sommet, chacun dans leur discipline. De l'ambition, on est passé à l'émotion pure avec cette interview. Thierry Courtois n'a pas caché qu'il était terriblement fier et ému. Preuve supplémentaire que ce passage au Real, c'était bien le rêve ultime de son fils.

En principe, Thibaut Courtois a tout pour être au top avec le Real. Déjà parce qu'il a gagné en Russie un titre de meilleur gardien du monde qui ne peut que booster sa confiance et ses certitudes. Il est aussi au meilleur âge possible pour un gardien. Il va jouer dans une équipe extraordinaire, la meilleure d'Europe. Et puis il y a l'aspect humain qui pourrait aussi jouer un rôle. Quand il était à Londres, il avait peut-être des moments difficiles, de temps en temps, à cause de l'absence de ses enfants qui étaient toujours à Madrid. Maintenant, il n'y a plus ce souci et ça pourrait lui permettre d'être encore mieux dans sa tête. Tout est réuni pour qu'on voie un Courtois fantastique lors des prochaines saisons.

J'aime beaucoup, aussi, le passage d'Axel Witsel à Dortmund. Jusqu'ici, depuis son départ du Standard, il avait enchaîné les choix étonnants avec Benfica, le Zenit et la Chine. Dans chaque cas, il avait montré son caractère, style : "On va me critiquer mais c'est moi qui décide, je sais ce que je veux." Il a toujours tracé sa route sans tenir compte de ce qu'on risquait de dire. Les critiques se sont déchaînées quand il a signé en Chine, il a géré ça sagement. Et aujourd'hui, il atterrit dans un tout grand club d'un tout grand championnat. Dortmund n'est plus l'énorme Dortmund qu'on a connu, il ne s'est pas encore tout à fait relevé du départ de Jürgen Klopp, mais ce club peut à tout moment revenir à la place de numéro 2 en Allemagne, dans le sillage du Bayern.

Le plus encourageant dans cette histoire, peut-être, c'est ce que Witsel a montré à la Coupe du Monde. C'est clair depuis cet été : son année et demie en Chine n'a pas fait baisser son niveau. Il est plus que jamais l'équilibreur de l'entrejeu des Diables. Je suis impatient de le voir en Bundesliga, c'est un championnat taillé pour lui, avec un club fait pour lui.

Michy Batshuayi à Valence, c'est aussi un bon choix. Mais un choix osé et très compliqué. Parce que le championnat d'Espagne n'est clairement pas le plus facile pour un attaquant qui y débarque. C'est encore plus difficile que Dortmund, mais là-bas, il a très bien géré. Pendant une bonne partie de l'été, on s'est demandé ce qu'il allait devenir, on se demandait si Chelsea comptait toujours sur lui. Aujourd'hui, il atterrit dans un club qui sort d'une super saison, dans la meilleure compétition d'Europe si on ne se préoccupe que de l'aspect sportif.

Nos partenaires