"Nous sommes très heureux de cette décision", a déclaré Van Lancker. "La décision doit encore être officiellement ratifiée par le ministre demain (lundi, NDLR) et nous attendons également son protocole, mais nous sommes déjà en train de planifier à l'avance. Après le dernier Conseil de sécurité (CNS) (mercredi 3 juin, NDLR), nous avons eu beaucoup de questions. Organiser des courses pour cinquante coureurs est une tâche difficile. Sans limitation, ce sera plus facile à organiser. Nous espérons pouvoir annoncer un programme pour toutes nos disciplines d'ici la fin de la semaine prochaine. Nous avons déjà remarqué que nos membres sont impatients de disputer des courses à nouveau". "Nous avons également remarqué qu'il y a beaucoup de bonne volonté de la part des gens", a conclu Van Lancker. "Nous apprécions vraiment cela. Nos épreuves se déroulent sur la voie publique. Nous sommes donc également dépendants des organisateurs et des bourgmestres". (Belga)

"Nous sommes très heureux de cette décision", a déclaré Van Lancker. "La décision doit encore être officiellement ratifiée par le ministre demain (lundi, NDLR) et nous attendons également son protocole, mais nous sommes déjà en train de planifier à l'avance. Après le dernier Conseil de sécurité (CNS) (mercredi 3 juin, NDLR), nous avons eu beaucoup de questions. Organiser des courses pour cinquante coureurs est une tâche difficile. Sans limitation, ce sera plus facile à organiser. Nous espérons pouvoir annoncer un programme pour toutes nos disciplines d'ici la fin de la semaine prochaine. Nous avons déjà remarqué que nos membres sont impatients de disputer des courses à nouveau". "Nous avons également remarqué qu'il y a beaucoup de bonne volonté de la part des gens", a conclu Van Lancker. "Nous apprécions vraiment cela. Nos épreuves se déroulent sur la voie publique. Nous sommes donc également dépendants des organisateurs et des bourgmestres". (Belga)