La règle, qui demeure temporaire, a été créée pour aider les équipes à gérer un calendrier chargé après l'interruption de la saison et limiter le risque de blessure chez les joueurs. Mais la FIFA, la fédération internationale de football, a décidé mi-juillet de prolonger la règle jusqu'à l'été 2021 sur base d'une analyse poussée de l'IFAB, (International Football Association Board), l'organe régulateur de la FIFA. "Les clubs professionnels pourront effectuer cinq remplacements par match en 2020-2021 lors des matches d'Eredivise (D1), de Keuken Kampioen Divisie (D2), des playoffs pour l'Europe et pour la promotion/relégation, ainsi qu'en Coupe des Pays-Bas", a écrit la KNVB. Chaque équipe pourra les effectuer en utilisant au maximum trois interruptions de match, outre la mi-temps. Une quatrième interruption peut être utilisée en cas de prolongations, en plus des pauses avant le début des prolongations et à la mi-temps de celles-ci. (Belga)

La règle, qui demeure temporaire, a été créée pour aider les équipes à gérer un calendrier chargé après l'interruption de la saison et limiter le risque de blessure chez les joueurs. Mais la FIFA, la fédération internationale de football, a décidé mi-juillet de prolonger la règle jusqu'à l'été 2021 sur base d'une analyse poussée de l'IFAB, (International Football Association Board), l'organe régulateur de la FIFA. "Les clubs professionnels pourront effectuer cinq remplacements par match en 2020-2021 lors des matches d'Eredivise (D1), de Keuken Kampioen Divisie (D2), des playoffs pour l'Europe et pour la promotion/relégation, ainsi qu'en Coupe des Pays-Bas", a écrit la KNVB. Chaque équipe pourra les effectuer en utilisant au maximum trois interruptions de match, outre la mi-temps. Une quatrième interruption peut être utilisée en cas de prolongations, en plus des pauses avant le début des prolongations et à la mi-temps de celles-ci. (Belga)