Dans notre enquête, nous avons inclus les cinq plus grands canaux de médias sociaux du moment : Facebook, Instagram, Twitter, Tik Tok et Youtube. Le fait que ces moyens de communication deviennent de plus en plus importants pour nos clubs est démontré par le fait que tous les clubs y sont actifs. Seul Seraing ne dispose pas d'un compte officiel du club sur Tik Tok, une plateforme il est vraie plus récente.

Pour 17 des 18 clubs de D1A, Facebook est le canal le plus important. Anderlecht n'a pratiquement aucune concurrence sur ce média social et compte près d'un million de followers, soit 600 000 de plus que son premier poursuivant, le FC Bruges.

Le champion national en titre n'est cependant pas si dépendant de Facebook. La plus grande partie de sa communauté se trouve sur Tik Tok, un média que les autres clubs utilisent beaucoup moins. Seul Anderlecht s'approche un peu du score brugeois. Des clubs comme l'Antwerp et La Gantoise ont un compte sur le nouveau média, mais ils ont encore une grande marge de progression.

En général, Instagram est plus populaire que Twitter, où Anderlecht compte toujours le plus grand nombre de suiveurs. Les différences entre les grands clubs belges sur YouTube sont plus ténues. Ils ne sont séparés que de quelques milliers d'abonnés. Nous n'avons en revanche pas trouvé de chiffres pour l'Antwerp sur la plateforme de vidéos.

Courtrai plus influent que Gand sur les réseaux

Anderlecht est le club le plus influent sur toutes tous les médias sociaux, à l'exception de Tik Tok et YouTube. Cela se voit d'ailleurs dans notre classement final. En partie grâce à son énorme avance sur Facebook, les "mauve et blanc" comptent actuellement près de 1,7 million de followers. Ils sont suivis par le FC Bruges avec quelque 500 000 fans de moins. La place de Courtrai dans ce classement est aussi étonnante que remarquable. Sur les réseaux sociaux, la marque des Kerelsest plus influente que celle des Buffalos gantois. Ce chiffre s'explique en partie par l'importante base de fans malaisiens que possèdent Courtrai depuis la reprise par Vincent Tan. Un phénomène déjà observé il y a peu à Bruges et Anderlecht sur Twitter lorsqu'une marée de fans sudafricains étaient venus suivre les aventures de Percy Tau dans ses clubs. Si l'on compare avec nos voisins des Pays-Bas, il apparaît en revanche que nos équipes belges ont beaucoup de retard à rattraper. L'Ajax, qui gagne en popularité à travers le monde, compte plus de 10 millions d'adeptes au total. Le PSV est deuxième avec 2 millions et le numéro trois, Feyenoord, se situerait juste derrière Anderlecht. Le club de Rotterdam compte environ 1,7 million de fans sur les médias sociaux. Chez nos voisins du sud, c'est évidemment le PSG qui domine tout le monde avec 149,4 millions de suiveurs et abonnés sur les 5 réseaux confondus.

Les clubs espagnols influencent le monde

Les chiffres que nous avons pris pour cette étude sont ceux d'une étude du Football Report Clubs qui date de mai 2021.

Sur Facebook, les clubs espagnols dominent le classement avec 111,2 millions d'abonnés pour le Real Madrid et 103,5 pour le Barça. Il y a en revanche un fossé avec Manchester United, qui occupe la dernière place du podium, et ses 73,3 millions.

Sur Instagram, on retrouve les deux mêmes clubs avec un avantage un rien moins conséquent en faveur de la Casa Blanca (98 millions pour 96,6) sur le club Catalan. Avec la moitié de followers en moins, la Juventus occupe la troisième place (48,7 millions).

A l'échelle mondiale, le Real Madrid et le FC Barcelone domine le reste de la concurrence en termes de présence sur les réseaux sociaux., iStock
A l'échelle mondiale, le Real Madrid et le FC Barcelone domine le reste de la concurrence en termes de présence sur les réseaux sociaux. © iStock

Sur Twitter, la lutte fait toujours rage entre les deux géants espagnols. Madrid domine encore Barcelone d'une courte tête (37,2 millions contre 36,7 ). Manchester United qui complète le podium avec 25,4 millions limite encore bien la casse.

Sur YouTube, c'est en revanche le Barça qui domine largement son éternel rival. Les Catalans possèdent 11,6 millions d'abonnés pour seulement 6,4 au club de la capitale espagnole qui est talonné de peu par Liverpool et ses 5,7 millions de suiveurs.

Sur Tik Tok, le PSG s'est invité au milieu des deux grands d'Espagne. Il talonne d'ailleurs le roi Barça sur le plus jeune des réseaux sociaux avec ses 8,1 millions de fans (soit 0,6 millions de moins que pour les Blaugranas). Le Real n'est que troisième avec 5,5 millions d'abonnés avec le Bayern Munich à ses trousses (4,7 millions).

NOS EQUIPES DE D1A SUR LES RESEAUX SOCIAUX

ClubTotalFacebookInstagramTwitterTik TokYouTube
Anderlecht1.689.645989.945238.000202.100217.20042.400
FC Bruges1.199.454398.754237.000199.200562.40037.300
Standard654.601334.401126.000137.60019.50037.100
KRC Genk470.235164.735149.00066.80042.70047.000
Antwerp429.454292.051106.00029.7001.703?
Courtrai331.211148.61174.20037.80048.90021.700
La Gantoise324.076146.12671.60086.9001.55017.900
Charleroi186.498101.18838.40024.90013.4008.610
Beerschot162.08296.12132.60016.00011.4005.870
FC Malines143.48261.11235.80035.0006.8504.720
Union Saint-Gilloise 125.67162.24328.90027.0003.8683.660
Saint-Trond125.20859.00020.90017.7002667.960
OH Louvain115.77153.61022.30024.7004.66110.500
Zulte Waregem112.52745.45625.00036.9003.0912.080
Cercle Bruges94.18943.48423.40018.5006.6052.200
KV Ostende93.29532.70720.90030.2007.1482.340
Eupen65.05135.94319.2006.7115072.690
Seraing31.73720.0508.3673.227/93
Dans notre enquête, nous avons inclus les cinq plus grands canaux de médias sociaux du moment : Facebook, Instagram, Twitter, Tik Tok et Youtube. Le fait que ces moyens de communication deviennent de plus en plus importants pour nos clubs est démontré par le fait que tous les clubs y sont actifs. Seul Seraing ne dispose pas d'un compte officiel du club sur Tik Tok, une plateforme il est vraie plus récente.Pour 17 des 18 clubs de D1A, Facebook est le canal le plus important. Anderlecht n'a pratiquement aucune concurrence sur ce média social et compte près d'un million de followers, soit 600 000 de plus que son premier poursuivant, le FC Bruges.Le champion national en titre n'est cependant pas si dépendant de Facebook. La plus grande partie de sa communauté se trouve sur Tik Tok, un média que les autres clubs utilisent beaucoup moins. Seul Anderlecht s'approche un peu du score brugeois. Des clubs comme l'Antwerp et La Gantoise ont un compte sur le nouveau média, mais ils ont encore une grande marge de progression.En général, Instagram est plus populaire que Twitter, où Anderlecht compte toujours le plus grand nombre de suiveurs. Les différences entre les grands clubs belges sur YouTube sont plus ténues. Ils ne sont séparés que de quelques milliers d'abonnés. Nous n'avons en revanche pas trouvé de chiffres pour l'Antwerp sur la plateforme de vidéos.Anderlecht est le club le plus influent sur toutes tous les médias sociaux, à l'exception de Tik Tok et YouTube. Cela se voit d'ailleurs dans notre classement final. En partie grâce à son énorme avance sur Facebook, les "mauve et blanc" comptent actuellement près de 1,7 million de followers. Ils sont suivis par le FC Bruges avec quelque 500 000 fans de moins. La place de Courtrai dans ce classement est aussi étonnante que remarquable. Sur les réseaux sociaux, la marque des Kerelsest plus influente que celle des Buffalos gantois. Ce chiffre s'explique en partie par l'importante base de fans malaisiens que possèdent Courtrai depuis la reprise par Vincent Tan. Un phénomène déjà observé il y a peu à Bruges et Anderlecht sur Twitter lorsqu'une marée de fans sudafricains étaient venus suivre les aventures de Percy Tau dans ses clubs. Si l'on compare avec nos voisins des Pays-Bas, il apparaît en revanche que nos équipes belges ont beaucoup de retard à rattraper. L'Ajax, qui gagne en popularité à travers le monde, compte plus de 10 millions d'adeptes au total. Le PSV est deuxième avec 2 millions et le numéro trois, Feyenoord, se situerait juste derrière Anderlecht. Le club de Rotterdam compte environ 1,7 million de fans sur les médias sociaux. Chez nos voisins du sud, c'est évidemment le PSG qui domine tout le monde avec 149,4 millions de suiveurs et abonnés sur les 5 réseaux confondus.Les chiffres que nous avons pris pour cette étude sont ceux d'une étude du Football Report Clubs qui date de mai 2021.Sur Facebook, les clubs espagnols dominent le classement avec 111,2 millions d'abonnés pour le Real Madrid et 103,5 pour le Barça. Il y a en revanche un fossé avec Manchester United, qui occupe la dernière place du podium, et ses 73,3 millions.Sur Instagram, on retrouve les deux mêmes clubs avec un avantage un rien moins conséquent en faveur de la Casa Blanca (98 millions pour 96,6) sur le club Catalan. Avec la moitié de followers en moins, la Juventus occupe la troisième place (48,7 millions).Sur Twitter, la lutte fait toujours rage entre les deux géants espagnols. Madrid domine encore Barcelone d'une courte tête (37,2 millions contre 36,7 ). Manchester United qui complète le podium avec 25,4 millions limite encore bien la casse.Sur YouTube, c'est en revanche le Barça qui domine largement son éternel rival. Les Catalans possèdent 11,6 millions d'abonnés pour seulement 6,4 au club de la capitale espagnole qui est talonné de peu par Liverpool et ses 5,7 millions de suiveurs.Sur Tik Tok, le PSG s'est invité au milieu des deux grands d'Espagne. Il talonne d'ailleurs le roi Barça sur le plus jeune des réseaux sociaux avec ses 8,1 millions de fans (soit 0,6 millions de moins que pour les Blaugranas). Le Real n'est que troisième avec 5,5 millions d'abonnés avec le Bayern Munich à ses trousses (4,7 millions).