"La saison 2019-2020 ne s'est pas terminée par un fiasco. Nos clubs sont parvenus à limiter les dégâts. En tant que président de la Ligue, je peux vous assurer que les clubs sont sains", a déclaré Philippe Boone. "Tout le monde est conscient que nous sommes confrontés à une année compliquée mais je n'ai pas vraiment peur. Nos clubs savent qu'ils bénéficieront de moins de revenus liés au ticketing et à la restauration mais heureusement, ils n'y sont pas aussi dépendants que dans le football par exemple." Philippe Boone a aussi évoqué le cas Guibertin, champion de Liga B qui s'est vu refuser sa licence pour l'élite du volley belge, et ce même devant la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS). "Le club n'a simplement pas respecté le fair-play financier", a-t-il ajouté. Le nouvel exercice se déroulera sur des bases identiques au précédent. Les huit équipes vont disputer une compétition régulière avec des matches aller et retour. Par après, le premier jouera contre le huitième, le deuxième contre le septième, le troisième contre le sixième et le quatrième contre le cinquième dans des duels joués au meilleur des trois rencontres. Suivront ensuite le Champions Final Four avec le top-4 et le Challenge Final Four avec les quatre équipes restantes. Les deux premiers du Champions Final Four se joueront le titre dans un duel disputé au meilleur des cinq matches. Cette saison, la relégation n'est pas possible et la trêve hivernale disparait, comme le All Star Game. En raison de la pandémie, la Ligue a érigé une charte pour la prochaine saison en collaboration avec les clubs. "C'est une sorte de gentlemen's agreement où un nombre de circonstances potentielles ont été clarifiées", a précisé Marc Spaenjers, CEO de la Ligue. "Nous avons par exemple convenu de lancer la compétition même si le public n'était pas autorisé. Nous avons aussi défini la marche à suivre en cas de test positif au Covid-19. Un club aura le droit de reporter une rencontre si seuls 7 joueurs sont opérationnels dans une sélection de 12." N'ayant pas les ressources pour le faire elle-même, la Ligue a laissé le soin aux clubs de tester ses joueurs. Philippe Boone a toutefois précisé qu'un médecin indépendant sera présent lors de chaque rencontre. (Belga)

"La saison 2019-2020 ne s'est pas terminée par un fiasco. Nos clubs sont parvenus à limiter les dégâts. En tant que président de la Ligue, je peux vous assurer que les clubs sont sains", a déclaré Philippe Boone. "Tout le monde est conscient que nous sommes confrontés à une année compliquée mais je n'ai pas vraiment peur. Nos clubs savent qu'ils bénéficieront de moins de revenus liés au ticketing et à la restauration mais heureusement, ils n'y sont pas aussi dépendants que dans le football par exemple." Philippe Boone a aussi évoqué le cas Guibertin, champion de Liga B qui s'est vu refuser sa licence pour l'élite du volley belge, et ce même devant la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS). "Le club n'a simplement pas respecté le fair-play financier", a-t-il ajouté. Le nouvel exercice se déroulera sur des bases identiques au précédent. Les huit équipes vont disputer une compétition régulière avec des matches aller et retour. Par après, le premier jouera contre le huitième, le deuxième contre le septième, le troisième contre le sixième et le quatrième contre le cinquième dans des duels joués au meilleur des trois rencontres. Suivront ensuite le Champions Final Four avec le top-4 et le Challenge Final Four avec les quatre équipes restantes. Les deux premiers du Champions Final Four se joueront le titre dans un duel disputé au meilleur des cinq matches. Cette saison, la relégation n'est pas possible et la trêve hivernale disparait, comme le All Star Game. En raison de la pandémie, la Ligue a érigé une charte pour la prochaine saison en collaboration avec les clubs. "C'est une sorte de gentlemen's agreement où un nombre de circonstances potentielles ont été clarifiées", a précisé Marc Spaenjers, CEO de la Ligue. "Nous avons par exemple convenu de lancer la compétition même si le public n'était pas autorisé. Nous avons aussi défini la marche à suivre en cas de test positif au Covid-19. Un club aura le droit de reporter une rencontre si seuls 7 joueurs sont opérationnels dans une sélection de 12." N'ayant pas les ressources pour le faire elle-même, la Ligue a laissé le soin aux clubs de tester ses joueurs. Philippe Boone a toutefois précisé qu'un médecin indépendant sera présent lors de chaque rencontre. (Belga)