Les chiffres du Diable (en images)

Les chiffres du Diable (en images)
© AFP

34% © Reuters

Le pourcentage d'occasions belges qui portent la marque de Kevin De Bruyne. Avec 12 tirs et 23 passes-clé, le numéro 7 des Diables est impliqué dans plus d'un tiers des 106 tirs nationaux lors de la Coupe du monde.

3,6 © AFP

Le nombre d'arrêts réalisés en moyenne par Thibaut Courtois lors de chaque rencontre. Brillant contre le Brésil (9 arrêts), le gardien des Diables a sans doute conquis en quarts son titre de gardien du tournoi.

39 © Belga

Les minutes, en moyenne, entre chaque but inscrit par les Diables rouges sur le sol russe. Avec 16 réalisations, les Belges quittent le Mondial dans le costume de la meilleure attaque de la compétition, loin devant leurs 6 buts marqués en 2014.

3610 © AFP

Le nombre de passes réalisées par les Diables tout au long du tournoi. Aucune équipe n'a fait mieux. Par contre, la moyenne par match consacre l'Espagne (782,8 passes), loin devant la Belgique (515,7), seulement sixième.

40 © Belga

Les dribbles réussis par Eden Hazard lors des sept rencontres disputées en Russie. Avec 6,7 dribbles réussis par match, le capitaine des Diables est couronné roi de la spécialité, devant Isco, Lionel Messi, Kylian Mbappé et Neymar.

65 © Belga Image

La minute moyenne du premier changement de Roberto Martinez. Le sélectionneur a été contraint d'intervenir en première période suite à la blessure de Nacer Chadli contre les Anglais, mais a très souvent attendu au-delà de l'heure de jeu pour faire appel à son banc.

31% © ISOPIX

Buteur compulsif en début de compétition, avant de perdre en efficacité avec l'avancée du tournoi, Romelu Lukaku a conservé un réalisme impressionnant au décompte final. Quatre de ses treize tirs ont fini leur course au fond des filets, pour un pourcentage de réussite digne des plus grands.