1092

Le nombre de jours qui séparent la dernière victoire d'Anderlecht en Playoffs (c'était le 5 mai 2019 contre le Standard) et le match contre le Club de Bruges de ce dimanche. Après une défaite à l'Union-Saint-Gilloise et une seconde mi-temps sans panache, les Anderlechtois devront se racheter face au grand rival brugeois. La bande à Schreuder n'a pas encore réussi a gagné face aux Mauves cette saison. Lors des deux confrontations, c'était Philippe Clément qui était sur le banc de touche. Le premier match s'est soldé sur un score d'un but partout alors qu'au retour, Anderlecht pensait tenir le bon bout avant que Vanaken ne crucifie Van Crombrugge d'un coup de tête rageur dans les derniers instants de la rencontre. Il ne faut pas remonter très loin pour voir les Anderlechtois gagner face au Club : le 11 avril 2021, la frappe de Sambi Lokonga avait permis au club bruxellois de l'emporter. Depuis, Anderlecht n'a plus perdu contre son meilleur ennemi. De quoi remporter leur premier match de Playoffs presque 3 ans après le dernier succès ? Cela s'annonce compliqué quand on sait que les équipiers de Noa Lang sont sur une série impressionnante de neuf victoires consécutives.

45

Avec une victoire à l'Antwerp, les Unionistes pourraient engranger trois points supplémentaires et compter 45 points dans ces Champions Playoffs. Si l'Union avait eu ce total de points la saison dernière, les hommes de Felice Mazzu aurait déjà été sacré champion. Au terme du championnat 2020-2021, Bruges comptait 44 unités. La preuve que cette saison est plus relevée. Et la preuve aussi que, malgré la hausse du niveau des équipes de tête, l'Union ne s'est pas effondrée et croire au titre est plus que jamais permis. Pour confirmer cette bonne forme, il ne faudra pas trébucher au Bosuil. La tâche s'annonce ardue pour les Bruxellois car, malgré une défaite la semaine dernière, les Anversois n'ont pas rendu une mauvaise copie face aux Brugeois.

447

Ce samedi soir, Igor de Camargo jouera son 447ème et dernier match en Belgique. Parmi ses matches les plus importants, on pense notamment à ceux joués sous la vareuse du Standard, Il était de ceux qui ont connu et vécu l'épopée en 2008 et en 2009 pour, finalement, remporter deux titres et deux supercoupes de Belgique avec le club de la Principauté. Lors de son aventure dans le plat pays, l'attaquant a aussi glané un titre avec Genk en 2002 et une coupe de Belgique avec Malines en 2019. Avec le club malinois il avait aussi connu les joies d'une montée dans l'élite belge. Il espère reproduire cet exploit ce week-end avec le RWDM, malgré la défaite des Molenbeekois au match aller (0-1). Igor de Camargo a annoncé qu'il jouerait son dernier match au Pairay avant de rentrer au Brésil mais il a déjà assuré qu'il reviendrait en Belgique comme entraineur principal !

14

Ce vendredi, face à Malines, Juanya Ito pourrait rejoindre Xavier Mercier en tête du classements du meilleur passeur de la compétition. Suspendu lors de la victoire des siens face à La Gantoise, le Japonais était en forme avant son absence. Trois buts et une passe décisive pour l'ailier nippon qui réalise une nouvelle saison honorable sous la vareuse limbourgeoise. Le match de vendredi pourrait déjà être un tournant dans les Europe Playoffs puisque les deux équipes ont remporté leur premier match et le vainqueur pourrait déjà prendre un avantage.

1

Charleroi reçoit Gand ce samedi en fin d'après-midi et doit gagner s'il veut encore pouvoir prétendre à l'Europe. Les Carolos reviendrait à un point de Gand, toujours leader en attendant la confrontation entre Genk et Malines, en cas de succès. Ce match pourrait aussi relancer Youssouf Badji qui sera probablement titulaire en l'absence de Vakoun Bayo. L'attaquant pourrait inscrire son premier but de la saison. Prêté par Bruges, il n'a plus marqué depuis le 7 mars 2021, soit 419 jours. Une éternité pour le Sénégalais qui manque cruellement de confiance. De leur côté, les troupes de Hein Vanaezebrouke ont prouvé contre Genk qu'ils n'allaient pas laisser filer ces Europe Playoffs. S'ils les gagnent, les Gantois seraient les premiers à remporter la Coupe de Belgique et les Playoffs (Playoffs 1 et 2 confondus) la même année. Une maigre motivation ? Élément de réponse ce samedi à 18h30.

Alexandre Gérard

1092Le nombre de jours qui séparent la dernière victoire d'Anderlecht en Playoffs (c'était le 5 mai 2019 contre le Standard) et le match contre le Club de Bruges de ce dimanche. Après une défaite à l'Union-Saint-Gilloise et une seconde mi-temps sans panache, les Anderlechtois devront se racheter face au grand rival brugeois. La bande à Schreuder n'a pas encore réussi a gagné face aux Mauves cette saison. Lors des deux confrontations, c'était Philippe Clément qui était sur le banc de touche. Le premier match s'est soldé sur un score d'un but partout alors qu'au retour, Anderlecht pensait tenir le bon bout avant que Vanaken ne crucifie Van Crombrugge d'un coup de tête rageur dans les derniers instants de la rencontre. Il ne faut pas remonter très loin pour voir les Anderlechtois gagner face au Club : le 11 avril 2021, la frappe de Sambi Lokonga avait permis au club bruxellois de l'emporter. Depuis, Anderlecht n'a plus perdu contre son meilleur ennemi. De quoi remporter leur premier match de Playoffs presque 3 ans après le dernier succès ? Cela s'annonce compliqué quand on sait que les équipiers de Noa Lang sont sur une série impressionnante de neuf victoires consécutives.45Avec une victoire à l'Antwerp, les Unionistes pourraient engranger trois points supplémentaires et compter 45 points dans ces Champions Playoffs. Si l'Union avait eu ce total de points la saison dernière, les hommes de Felice Mazzu aurait déjà été sacré champion. Au terme du championnat 2020-2021, Bruges comptait 44 unités. La preuve que cette saison est plus relevée. Et la preuve aussi que, malgré la hausse du niveau des équipes de tête, l'Union ne s'est pas effondrée et croire au titre est plus que jamais permis. Pour confirmer cette bonne forme, il ne faudra pas trébucher au Bosuil. La tâche s'annonce ardue pour les Bruxellois car, malgré une défaite la semaine dernière, les Anversois n'ont pas rendu une mauvaise copie face aux Brugeois. 447 Ce samedi soir, Igor de Camargo jouera son 447ème et dernier match en Belgique. Parmi ses matches les plus importants, on pense notamment à ceux joués sous la vareuse du Standard, Il était de ceux qui ont connu et vécu l'épopée en 2008 et en 2009 pour, finalement, remporter deux titres et deux supercoupes de Belgique avec le club de la Principauté. Lors de son aventure dans le plat pays, l'attaquant a aussi glané un titre avec Genk en 2002 et une coupe de Belgique avec Malines en 2019. Avec le club malinois il avait aussi connu les joies d'une montée dans l'élite belge. Il espère reproduire cet exploit ce week-end avec le RWDM, malgré la défaite des Molenbeekois au match aller (0-1). Igor de Camargo a annoncé qu'il jouerait son dernier match au Pairay avant de rentrer au Brésil mais il a déjà assuré qu'il reviendrait en Belgique comme entraineur principal !14Ce vendredi, face à Malines, Juanya Ito pourrait rejoindre Xavier Mercier en tête du classements du meilleur passeur de la compétition. Suspendu lors de la victoire des siens face à La Gantoise, le Japonais était en forme avant son absence. Trois buts et une passe décisive pour l'ailier nippon qui réalise une nouvelle saison honorable sous la vareuse limbourgeoise. Le match de vendredi pourrait déjà être un tournant dans les Europe Playoffs puisque les deux équipes ont remporté leur premier match et le vainqueur pourrait déjà prendre un avantage.1Charleroi reçoit Gand ce samedi en fin d'après-midi et doit gagner s'il veut encore pouvoir prétendre à l'Europe. Les Carolos reviendrait à un point de Gand, toujours leader en attendant la confrontation entre Genk et Malines, en cas de succès. Ce match pourrait aussi relancer Youssouf Badji qui sera probablement titulaire en l'absence de Vakoun Bayo. L'attaquant pourrait inscrire son premier but de la saison. Prêté par Bruges, il n'a plus marqué depuis le 7 mars 2021, soit 419 jours. Une éternité pour le Sénégalais qui manque cruellement de confiance. De leur côté, les troupes de Hein Vanaezebrouke ont prouvé contre Genk qu'ils n'allaient pas laisser filer ces Europe Playoffs. S'ils les gagnent, les Gantois seraient les premiers à remporter la Coupe de Belgique et les Playoffs (Playoffs 1 et 2 confondus) la même année. Une maigre motivation ? Élément de réponse ce samedi à 18h30. Alexandre Gérard