En théorie les trois relais 4X400m, messieurs, dames et mixtes étaient sélectionnables aux yeux de l'Association international des fédérations d'athlétisme (IAAF) après leurs performances réalisées au Relais mondiaux de Yokohama les 11 et 12 mai au Japon. Les Tornados y avaient pris la 3e place, les Cheetahs la 10e et le relais mixte la 8e. La LRBA avait ajouté comme critère que ces relais devaient en outre figurer, à la date du 6 septembre, parmi le Top 12 mondial de la saison. Les Tornados (messieurs), 11es, et le relais mixte, 12e, répondent à cette exigence. Pas les Cheetahs qui n'occupent que la 13e place. Mais comme il faut bien aligner des femmes dans le relais mixte et qu'en outre un bon résultat du relais féminin à Doha peut déjà le qualifier pour les Jeux, la fédération belge a choisi une décision logique. Les relais qui seront finalistes aux championnats du monde de Doha, à savoir dans le Top 8, seront automatiquement qualifiés pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020. (Belga)