L'Union cycliste internationale (UCI), qui a publié le calendrier WorldTour remaié, a précisé que les championnats nationaux pouvaient se dérouler à une date alternative si la date retenue (du 20 au 23 août) n'était pas viable pour la fédération concernée. Ce qui semble être le cas de la Fédération française de cyclisme (FFC). "Autant la directive de l'État d'interdire jusqu'au 1er septembre tout rassemblement de plus de 5.000 personnes n'est pas dommageable pour une course comme la Bretagne Classic (Plouay), autant elle est préjudiciable pour les championnats de France qui étaient prévus à Plumelec les 22 et 23 août. Nous allons donc les décaler en octobre", déclare Ludovic Sylvestre, vice-président de la FFC, au journal Le Télégramme. La FFC doit maintenant trouver une nouvelle date pour la course au maillot bleu-blanc-rouge, dans un calendrier chargé. "La date initiale (22 et 23 août) était préservée, mais en octobre, on va forcément se retrouver face à un 'monument'. On sait déjà que ce ne sera pas lors du week-end de Paris-Roubaix (25 octobre). On va essayer de trouver la bonne date en lien avec la ligue nationale (LNC), les clubs et Plumelec", ajoute Ludovic Sylvestre. (Belga)

L'Union cycliste internationale (UCI), qui a publié le calendrier WorldTour remaié, a précisé que les championnats nationaux pouvaient se dérouler à une date alternative si la date retenue (du 20 au 23 août) n'était pas viable pour la fédération concernée. Ce qui semble être le cas de la Fédération française de cyclisme (FFC). "Autant la directive de l'État d'interdire jusqu'au 1er septembre tout rassemblement de plus de 5.000 personnes n'est pas dommageable pour une course comme la Bretagne Classic (Plouay), autant elle est préjudiciable pour les championnats de France qui étaient prévus à Plumelec les 22 et 23 août. Nous allons donc les décaler en octobre", déclare Ludovic Sylvestre, vice-président de la FFC, au journal Le Télégramme. La FFC doit maintenant trouver une nouvelle date pour la course au maillot bleu-blanc-rouge, dans un calendrier chargé. "La date initiale (22 et 23 août) était préservée, mais en octobre, on va forcément se retrouver face à un 'monument'. On sait déjà que ce ne sera pas lors du week-end de Paris-Roubaix (25 octobre). On va essayer de trouver la bonne date en lien avec la ligue nationale (LNC), les clubs et Plumelec", ajoute Ludovic Sylvestre. (Belga)