Les dames parcourront, elles, sept tours d'un circuit de 15,5 km avec un départ programmé à 10h15 (à 12h00 pour les messieurs) sur la plaine Emile Braun également. "C'est un honneur d'être mis à l'affiche", a commenté Walter Godefroot vendredi à Gand lors de la présentation et qui figure sur les affiches annonçant l'évènement. "Cela flatte mon égo. En principe, on vous met à l'honneur une fois décédé, mais c'est mieux de le faire avant. Cela fait un moment que je me suis retiré du milieu et cela me fait quelque chose d'être honoré pour ces championnats de Belgique. Ce sera un parcours sélectif", a estimé l'ancien coureur belge, qui habite à Drongen précisément. "Je compare le parcours à celui de 1972 lors de mon 2e titre quand j'avais laissé Eddy Merckx derrière moi, avec quelques zones pavées. J'imagine très bien une course tactique, mais pas de sprint à l'arrivée. Je ne veux citer qu'un favori, Tiesj Benoot", a pronostiqué encore Walter Godefroot. Du centre de Gand, le parcours chez les messieurs passera par Merelbeke pour un tour dans les Ardennes Flamandes où les coureurs devront se farcir quatre boucles de 18 kilomètres avec 4,8 km de zone pavées à chaque fois (Lange Munte, Dikkele-Dorp, Paddestraat et Lippenhovestraat). Sept tours de circuit de 15,6 km à Drongen sont ensuite au menu pour un total de 222 kilomètres et une arrivée jugée vers 17h00 sur la Watersportbaan. Yves Lampaert avait été sacré l'an dernier à Binche, Annelies Dom l'avait emporté chez les dames. (Belga)