Avec la campagne "Football for All", la Pro League et ses clubs "montrent à nouveau leur soutien pour l'inclusion et leur lutte contre l'homophobie, comme ils le font contre le racisme et d'autres formes de discrimination et d'inégalité", a expliqué dans un communiqué la ligue qui gère le football professionnel en Belgique. La Pro League souligne qu'elle "veut assumer son rôle de meneur du sport professionnel et d'acteur social majeur" et qu'elle "veut faire plus" que la symbolique de l'arc-en-ciel sur un terrain de football, qui "est et reste un geste fort". Après le coming-out du football australien Josh Cavallo l'année passée, la Pro League s'est entourée d'un consultant en matière de diversité afin de mettre en place un processus d'accompagnement. Un plan d'action a été élaboré afin de "détecter et supprimer les obstacles existants pour les personnes de la communauté LGBTQI+". Ce plan sera partagé avec d'autres fédérations sportives. La Pro League collabore également avec des organisations d'experts afin de mettre en place des ateliers destinés aux jeunes footballeurs et aux entraîneurs de jeunes. La Pro League souhaite attirer l'attention sur les initiatives "inspirantes" de ses clubs, à l'instar de la collaboration entre Çavaria et Waasland-Beveren qui réaliseront ensemble un scan d'inclusion au sein des supporters de Waasland-Beveren. "Le club qui connaît la question du genre de son public peut mieux construire un climat de football inclusif, soutenu par l'ensemble du club", résume la Pro League. Eleven Sports, diffuseur du championnat, a réalisé un reportage sur le scan d'inclusion de Waasland-Beveren. (Belga)

Avec la campagne "Football for All", la Pro League et ses clubs "montrent à nouveau leur soutien pour l'inclusion et leur lutte contre l'homophobie, comme ils le font contre le racisme et d'autres formes de discrimination et d'inégalité", a expliqué dans un communiqué la ligue qui gère le football professionnel en Belgique. La Pro League souligne qu'elle "veut assumer son rôle de meneur du sport professionnel et d'acteur social majeur" et qu'elle "veut faire plus" que la symbolique de l'arc-en-ciel sur un terrain de football, qui "est et reste un geste fort". Après le coming-out du football australien Josh Cavallo l'année passée, la Pro League s'est entourée d'un consultant en matière de diversité afin de mettre en place un processus d'accompagnement. Un plan d'action a été élaboré afin de "détecter et supprimer les obstacles existants pour les personnes de la communauté LGBTQI+". Ce plan sera partagé avec d'autres fédérations sportives. La Pro League collabore également avec des organisations d'experts afin de mettre en place des ateliers destinés aux jeunes footballeurs et aux entraîneurs de jeunes. La Pro League souhaite attirer l'attention sur les initiatives "inspirantes" de ses clubs, à l'instar de la collaboration entre Çavaria et Waasland-Beveren qui réaliseront ensemble un scan d'inclusion au sein des supporters de Waasland-Beveren. "Le club qui connaît la question du genre de son public peut mieux construire un climat de football inclusif, soutenu par l'ensemble du club", résume la Pro League. Eleven Sports, diffuseur du championnat, a réalisé un reportage sur le scan d'inclusion de Waasland-Beveren. (Belga)