Jorn Vancamp

Du haut de ses 21 ans, Jorn Vancamp a déjà fait du chemin. Médaillé de bronze au Mondial des moins de 17 ans avec la Belgique en 2015 au Chili, il est même devenu six mois plus tard le vice-meilleur buteur de la Youth League, dans le sillage d'un certain Tammy Abraham. Après avoir fait ses débuts européens sous le maillot d'Anderlecht à 18 ans, il marque carrément quatre buts contre l'Excelsior, l'AZ, l'Ajax et Utrecht en l'espace de trois semaines lors de son prêt au NAC, durant la saison 2017-2018.

En arrivant au Beerschot, il y a deux ans, Vancamp a cessé d'être un attaquant pour se transformer en numéro 10 atypique. Son jeu est alors devenu un mélange d'infiltrations, de lignes de courses parfaitement exécutées, de profondeur et de frappes à distance. Offensivement ou défensivement, il parvient toujours à se retrouver là où l'équipe a le plus besoin de lui. Si ses chiffres en termes de buts et d'assists restent en-dessous des attentes, le Beerschot lui laisse le temps de grandir dans ce rôle. En novembre, quand les Rats vont s'imposer 0-3 à Louvain, il donne la leçon dans son nouveau registre de meneur de jeu moderne.

Les deux dernières années ont été marquées du sceau de la malchance: d'abord terrassé par une blessure aux ligaments croisés, puis touché au début de cette année aux ligaments de la cheville. Pas de quoi entacher sa popularité au Kiel, où les fans s'identifient volontiers à cet enfant d'Hoboken qui venait mettre le feu dans les tribunes dès son enfance.

S'il poursuit sa progression et est épargné par les blessures, il devrait pouvoir s'installer dans un club de la colonne de gauche de l'élite nationale.

Club: Beerschot

Âge: 21 ans

Position: milieu de terrain

Titularisations: 14

Minutes jouées cette saison: 1178

Buts marqués en championnat: 1

Guillaume De Schryver, meneur de jeu de Westerlo, BELGA - Bruno Fahy
Guillaume De Schryver, meneur de jeu de Westerlo © BELGA - Bruno Fahy

Guillaume De Schryver

Dans le choix d'un talent belge de Westerlo, Guillaume De Schryver devance de justesse son coéquipier Kyan Vaesen. Passé par le Club et le Standard chez les jeunes, c'est au Cercle qu'il a fait ses débuts en D1B en 2016, alors qu'il n'avait que 19 ans. Après avoir saisi sa chance lors des play-offs 2 la saison dernière, il a eu l'opportunité d'entamer ce nouvel exercice dans la peau d'un titulaire en Campine.

Titulaire lors des sept premières journées, souvent auteur d'actions décisives, le Flandrien a ensuite été victime d'un choix de Bob Peeters, qui a préféré repositionner Christian Brüls dans l'axe. Pour rendre le tout plus étrange, c'est après son but victorieux contre Waasland-Beveren en Coupe de Belgique que De Schryver a disparu du onze.

Au Kuipje, tout le monde reste néanmoins convaincu de ses qualités. Avec son flair inné, son pied gauche magique et sa facilité pour isoler un coéquipier, il a de nombreux atouts des meneurs de jeu à l'ancienne, pourtant de moins en moins fréquents. De Schryver combine ces qualités de playmaker avec un volume de courses important et un sacré tempérament, marqué par son goût pour la gagne à tout prix. Une discussion à l'entraînement autour du fait qu'un ballon est sorti ou non? Guillaume n'est jamais loin.

Après une tentative de départ avortée l'hiver dernier, De Schryver est conscient qu'à bientôt 24 ans, la saison prochaine doit être la sienne. À Westerlo ou ailleurs.

Club: Westerlo

Âge: 23 ans

Position: meneur de jeu

Titularisations: 7

Minutes jouées cette saison: 631

Buts marqués en championnat: 0

Du haut de ses 21 ans, Jorn Vancamp a déjà fait du chemin. Médaillé de bronze au Mondial des moins de 17 ans avec la Belgique en 2015 au Chili, il est même devenu six mois plus tard le vice-meilleur buteur de la Youth League, dans le sillage d'un certain Tammy Abraham. Après avoir fait ses débuts européens sous le maillot d'Anderlecht à 18 ans, il marque carrément quatre buts contre l'Excelsior, l'AZ, l'Ajax et Utrecht en l'espace de trois semaines lors de son prêt au NAC, durant la saison 2017-2018.En arrivant au Beerschot, il y a deux ans, Vancamp a cessé d'être un attaquant pour se transformer en numéro 10 atypique. Son jeu est alors devenu un mélange d'infiltrations, de lignes de courses parfaitement exécutées, de profondeur et de frappes à distance. Offensivement ou défensivement, il parvient toujours à se retrouver là où l'équipe a le plus besoin de lui. Si ses chiffres en termes de buts et d'assists restent en-dessous des attentes, le Beerschot lui laisse le temps de grandir dans ce rôle. En novembre, quand les Rats vont s'imposer 0-3 à Louvain, il donne la leçon dans son nouveau registre de meneur de jeu moderne.Les deux dernières années ont été marquées du sceau de la malchance: d'abord terrassé par une blessure aux ligaments croisés, puis touché au début de cette année aux ligaments de la cheville. Pas de quoi entacher sa popularité au Kiel, où les fans s'identifient volontiers à cet enfant d'Hoboken qui venait mettre le feu dans les tribunes dès son enfance.S'il poursuit sa progression et est épargné par les blessures, il devrait pouvoir s'installer dans un club de la colonne de gauche de l'élite nationale.Dans le choix d'un talent belge de Westerlo, Guillaume De Schryver devance de justesse son coéquipier Kyan Vaesen. Passé par le Club et le Standard chez les jeunes, c'est au Cercle qu'il a fait ses débuts en D1B en 2016, alors qu'il n'avait que 19 ans. Après avoir saisi sa chance lors des play-offs 2 la saison dernière, il a eu l'opportunité d'entamer ce nouvel exercice dans la peau d'un titulaire en Campine. Titulaire lors des sept premières journées, souvent auteur d'actions décisives, le Flandrien a ensuite été victime d'un choix de Bob Peeters, qui a préféré repositionner Christian Brüls dans l'axe. Pour rendre le tout plus étrange, c'est après son but victorieux contre Waasland-Beveren en Coupe de Belgique que De Schryver a disparu du onze.Au Kuipje, tout le monde reste néanmoins convaincu de ses qualités. Avec son flair inné, son pied gauche magique et sa facilité pour isoler un coéquipier, il a de nombreux atouts des meneurs de jeu à l'ancienne, pourtant de moins en moins fréquents. De Schryver combine ces qualités de playmaker avec un volume de courses important et un sacré tempérament, marqué par son goût pour la gagne à tout prix. Une discussion à l'entraînement autour du fait qu'un ballon est sorti ou non? Guillaume n'est jamais loin.Après une tentative de départ avortée l'hiver dernier, De Schryver est conscient qu'à bientôt 24 ans, la saison prochaine doit être la sienne. À Westerlo ou ailleurs.