Le FC Bruges : le jackpot de la Ligue des Champions

A tout seigneur, tout honneur. Le Club de Bruges bénéficiera (pour l'instant) du coefficient belge pour la dernière fois, et la saison prochaine, il sera directement qualifié pour la phase de groupes de la Ligue des Champions. Mais les Blauw en Zwart risquent encore d'être dans un groupe compliqué, car avec douze places encore à pourvoir, il est déjà acquis que les Brugeois se retrouveront dans le pot trois ou quatre.

La saison dernière, le champion de Belgique était l'un des clubs les mieux classés dans le dernier pot, et on s'attend à ce que ce soit encore le cas pour la prochaine édition, car il n'avait pas réussi à sortir de cette phase de poule en 2021. Le FC Bruges occupe la 44e place sur la liste des coefficients européens. Une équipe du niveau de Manchester City, de Liverpool, de la Juventus, du Bayern Munich, du FC Barcelone et du Real Madrid risque donc bien de se retrouver sur le chemin de Blauw en Zwart. Il faudra attendre la fin de toutes les compétitions nationales pour connaître une partie de la composition des différents pots.

Le club est déjà sûr de profiter du jackpot de la lucrative compétition européenne. Le compte en banque brugeois devrait se garnir de 15 millions d'euros, plus environ 10 millions d'euros de recettes télévisées, même s'il faudra partager cette somme avec l'Union Saint-Gilloise si d'aventure, l'équipe bruxelloise atteignait aussi la phase de groupe. Une victoire rapporte aussi 2,8 millions d'euros supplémentaires, un partage près d'un million.

Le Club de Bruges sera aussi la dernière équipe belge à commencer son aventure sur la scène continentale. La phase de poule ne commence que les 6 et 7 septembre. Le tirage au sort aura lieu le 25 août.

L'Union : de retour en Europe après près de soixante ans d'attente

L'Union ne célèbrera pas de douzième titre national, mais pourra vivre sa première aventure européenne depuis près de soixante ans. En tant que vice-champion, les Saint-Gillois participeront au troisième des quatre tours de qualification de la Ligue des champions. Comme le club n'a plus joué sur la scène continentale depuis belle lurette, il ne bénéficiera pas d'un statut protégé. Par conséquent, les adversaires possibles au troisième tour préliminaire sont Benfica et les Glasgow Rangers. Les Ecossais peuvent cependant aussi se qualifier directement s'ils remportent l'Europa League. Le Dinamo Kiev, le PSV et les vice-champions de Chypre, de Turquie et du Danemark sont d'autres adversaires potentiels.

L'Union est de retour sur la scène européenne après près de soixante ans d'absence., iStock
L'Union est de retour sur la scène européenne après près de soixante ans d'absence. © iStock

Les mêmes adversaires peuvent également tomber (sauf celui qui aurait été éventuellement sorti) au quatrième tour préliminaire. S'ils surmontaient aussi ce dernier obstacle, les Unionistes pourraient alors disputer la phase de groupe de la Champions League. Si d'aventure, les Bruxellois s'inclinaient lors de ce dernier tour des préliminaires, ils seraient reversés dans la phase de groupe de l'Europa League. Ce sera aussi le cas, s'ils prennent la porte au tour précédent. On se souviendra que Genk avait été éliminé par le Shakhtar Donetsk au 3e tour préliminaire la saison dernière. Les Limbourgeois avaient été intégrés aux poules de la Ligue Europa, pendant que les Ukrainiens atteignaient celles de la C1 après avoir aussi sorti Monaco au quatrième tour.

L'Union commence sa campagne européenne le 2 ou le 3 août, le match retour étant prévu le 9 août. Son adversaire sera connu lors d'un tirage au sort prévu le 18 juillet. Il y a aussi de l'argent à gagner lors de ces tours préliminaires de la Ligue des champions. En atteignant le troisième tour préliminaire, l'Union a déjà empoché 320 000 euros. S'il se qualifie pour les play-offs (4e tour préliminaire), 480 000 euros seront ajoutés au compte en banque. Une qualification pour la phase de groupe rapportera le même montant que pour le Club de Bruges (voir ci-dessus). Si l'Union était reversé dans les groupes de l'Europa League, il recevrait alors 3,6 millions d'euros.

La Gantoise commencera sa campagne européenne plus tard que la saison dernière

En tant que vainqueurs de la Coupe de Belgique, les Buffalos sont le seul club belge qui jouera les préliminaires de l'Europa League. Hein Vanhaezebrouck et ses hommes disputeront le dernier tour de qualification et sont actuellement le deuxième club le mieux classé après Feyenoord (si ces derniers ne gagnent pas la Conference League). Les Gantois sont donc déjà assurés d'un statut de tête de série et les adversaires potentiels sont douze équipes qui ont été éliminées au troisième ou au deuxième tour préliminaire de la Ligue des champions.

La Gantoise entrera en piste un peu plus tard que la saison dernière. Les Gantois avaient disputé leurs premiers matches qualificatifs pour la Conference League avant même le début de la compétition nationale. Le tour de barrage de l'Europa League est prévu pour le 18 août, avec le match retour une semaine plus tard. Le tirage au sort est organisé le 1er août.

En cas de défaite, les Buffalos seraient reversés dans les groupes de la Conference League, qui rapportent 3 millions d'euros. À cela s'ajoutent 750 000 euros provenant des éliminatoires de l'Europa League. Si La Gantoise se qualifie pour la phase de groupe de cette dernière compétition, ce seraient 3,6 millions d'euros qui viendraient remplir les caisses. Une victoire en Europa League rapporte 630 000 euros, un match nul 210 000.

Lors de la prochaine saison, La Gantoise entrera en scène en Coupe d'Europe qu'à la moitié du mois d'août., iStock
Lors de la prochaine saison, La Gantoise entrera en scène en Coupe d'Europe qu'à la moitié du mois d'août. © iStock

Anderlecht : quelques points, mais un monde de différence

Anderlecht va terminer troisième de la Jupiler Pro League, ce qui représente une énorme différence avec l'équipe qui a pris la deuxième place. Ainsi, les Bruxellois ne bénéficieront ni des possibles millions de la C1 ni de la certitude d'un football européen jusqu'en décembre. Anderlecht doit disputer le troisième des quatre tours de qualification de la Conference League, où il y a beaucoup moins d'argent à gagner et où il n'y a pas de cadeau de consolation en cas de défaite. Un scénario déjà vécu par les Bruxellois voici bientôt douze mois.

Difficile encore de savoir sur quels adversaires pourraient tomber les Mauve. Pour l'instant, Braga et le FC Twente sont aussi qualifiés pour le troisième tour préliminaire. Il faudra ensuite attendre les clubs qui survivront au deuxième tour de qualification et les équipes qui seront reversés en provenance de la Ligue Europa. Si Anderlecht prend la porte au troisième tour de qualification, sa saison européenne sera déjà terminée. Ils empocheront seulement 550 000 euros. S'ils vont un tour plus loin, les Bruxellois gagneront 750 000 euros et s'ils atteignent la phase de groupe, ils rempliront les caisses avec 3 millions d'euros. Une victoire en phase de groupe de la Conference League rapporte 500 000 euros, un partage 166 000.

La troisième place n'est pas spécialement une bonne affaire pour le RSCA., iStock
La troisième place n'est pas spécialement une bonne affaire pour le RSCA. © iStock

Antwerp : un parcours du combattant en perspective

Dernier qualifié pour l'Europe, l'Antwerp, qui a terminé à la quatrième place de la Jupiler Pro League. Le Great Old disputera le deuxième tour préliminaire de l'Europa League. Les autres noms ronflants qui seront présents à ce stade de la compétition sont le Slavia Prague, les Young Boys de Berne, le FC Bâle, le PAOK et le Panathinaikos. On ne sait pas encore qui sera tête de série. Il y a de fortes chances que l'Antwerp le soi.

Le matricule 1 sera donc le premier club belge à entrer en scène. C'est un véritable parcours du combattant qui s'annonce puisque le deuxième tour de qualification est prévu pour le 21 juillet, avec le match retour une semaine plus tard. Pour le reste, l'Antwerp bénéficiera des même récompenses financière qu'Anderlecht, à l'exception d'une prime d'élimination immédiate qui permettrait au club anversois de se consoler avec 350 000 euros.

Radja Nainggolan et l'Antwerp seront rapidement à pied d'oeuvre sur la scène européenne., iStock
Radja Nainggolan et l'Antwerp seront rapidement à pied d'oeuvre sur la scène européenne. © iStock
A tout seigneur, tout honneur. Le Club de Bruges bénéficiera (pour l'instant) du coefficient belge pour la dernière fois, et la saison prochaine, il sera directement qualifié pour la phase de groupes de la Ligue des Champions. Mais les Blauw en Zwart risquent encore d'être dans un groupe compliqué, car avec douze places encore à pourvoir, il est déjà acquis que les Brugeois se retrouveront dans le pot trois ou quatre. La saison dernière, le champion de Belgique était l'un des clubs les mieux classés dans le dernier pot, et on s'attend à ce que ce soit encore le cas pour la prochaine édition, car il n'avait pas réussi à sortir de cette phase de poule en 2021. Le FC Bruges occupe la 44e place sur la liste des coefficients européens. Une équipe du niveau de Manchester City, de Liverpool, de la Juventus, du Bayern Munich, du FC Barcelone et du Real Madrid risque donc bien de se retrouver sur le chemin de Blauw en Zwart. Il faudra attendre la fin de toutes les compétitions nationales pour connaître une partie de la composition des différents pots.Le club est déjà sûr de profiter du jackpot de la lucrative compétition européenne. Le compte en banque brugeois devrait se garnir de 15 millions d'euros, plus environ 10 millions d'euros de recettes télévisées, même s'il faudra partager cette somme avec l'Union Saint-Gilloise si d'aventure, l'équipe bruxelloise atteignait aussi la phase de groupe. Une victoire rapporte aussi 2,8 millions d'euros supplémentaires, un partage près d'un million.Le Club de Bruges sera aussi la dernière équipe belge à commencer son aventure sur la scène continentale. La phase de poule ne commence que les 6 et 7 septembre. Le tirage au sort aura lieu le 25 août.L'Union ne célèbrera pas de douzième titre national, mais pourra vivre sa première aventure européenne depuis près de soixante ans. En tant que vice-champion, les Saint-Gillois participeront au troisième des quatre tours de qualification de la Ligue des champions. Comme le club n'a plus joué sur la scène continentale depuis belle lurette, il ne bénéficiera pas d'un statut protégé. Par conséquent, les adversaires possibles au troisième tour préliminaire sont Benfica et les Glasgow Rangers. Les Ecossais peuvent cependant aussi se qualifier directement s'ils remportent l'Europa League. Le Dinamo Kiev, le PSV et les vice-champions de Chypre, de Turquie et du Danemark sont d'autres adversaires potentiels. Les mêmes adversaires peuvent également tomber (sauf celui qui aurait été éventuellement sorti) au quatrième tour préliminaire. S'ils surmontaient aussi ce dernier obstacle, les Unionistes pourraient alors disputer la phase de groupe de la Champions League. Si d'aventure, les Bruxellois s'inclinaient lors de ce dernier tour des préliminaires, ils seraient reversés dans la phase de groupe de l'Europa League. Ce sera aussi le cas, s'ils prennent la porte au tour précédent. On se souviendra que Genk avait été éliminé par le Shakhtar Donetsk au 3e tour préliminaire la saison dernière. Les Limbourgeois avaient été intégrés aux poules de la Ligue Europa, pendant que les Ukrainiens atteignaient celles de la C1 après avoir aussi sorti Monaco au quatrième tour.L'Union commence sa campagne européenne le 2 ou le 3 août, le match retour étant prévu le 9 août. Son adversaire sera connu lors d'un tirage au sort prévu le 18 juillet. Il y a aussi de l'argent à gagner lors de ces tours préliminaires de la Ligue des champions. En atteignant le troisième tour préliminaire, l'Union a déjà empoché 320 000 euros. S'il se qualifie pour les play-offs (4e tour préliminaire), 480 000 euros seront ajoutés au compte en banque. Une qualification pour la phase de groupe rapportera le même montant que pour le Club de Bruges (voir ci-dessus). Si l'Union était reversé dans les groupes de l'Europa League, il recevrait alors 3,6 millions d'euros.En tant que vainqueurs de la Coupe de Belgique, les Buffalos sont le seul club belge qui jouera les préliminaires de l'Europa League. Hein Vanhaezebrouck et ses hommes disputeront le dernier tour de qualification et sont actuellement le deuxième club le mieux classé après Feyenoord (si ces derniers ne gagnent pas la Conference League). Les Gantois sont donc déjà assurés d'un statut de tête de série et les adversaires potentiels sont douze équipes qui ont été éliminées au troisième ou au deuxième tour préliminaire de la Ligue des champions.La Gantoise entrera en piste un peu plus tard que la saison dernière. Les Gantois avaient disputé leurs premiers matches qualificatifs pour la Conference League avant même le début de la compétition nationale. Le tour de barrage de l'Europa League est prévu pour le 18 août, avec le match retour une semaine plus tard. Le tirage au sort est organisé le 1er août.En cas de défaite, les Buffalos seraient reversés dans les groupes de la Conference League, qui rapportent 3 millions d'euros. À cela s'ajoutent 750 000 euros provenant des éliminatoires de l'Europa League. Si La Gantoise se qualifie pour la phase de groupe de cette dernière compétition, ce seraient 3,6 millions d'euros qui viendraient remplir les caisses. Une victoire en Europa League rapporte 630 000 euros, un match nul 210 000.Anderlecht va terminer troisième de la Jupiler Pro League, ce qui représente une énorme différence avec l'équipe qui a pris la deuxième place. Ainsi, les Bruxellois ne bénéficieront ni des possibles millions de la C1 ni de la certitude d'un football européen jusqu'en décembre. Anderlecht doit disputer le troisième des quatre tours de qualification de la Conference League, où il y a beaucoup moins d'argent à gagner et où il n'y a pas de cadeau de consolation en cas de défaite. Un scénario déjà vécu par les Bruxellois voici bientôt douze mois.Difficile encore de savoir sur quels adversaires pourraient tomber les Mauve. Pour l'instant, Braga et le FC Twente sont aussi qualifiés pour le troisième tour préliminaire. Il faudra ensuite attendre les clubs qui survivront au deuxième tour de qualification et les équipes qui seront reversés en provenance de la Ligue Europa. Si Anderlecht prend la porte au troisième tour de qualification, sa saison européenne sera déjà terminée. Ils empocheront seulement 550 000 euros. S'ils vont un tour plus loin, les Bruxellois gagneront 750 000 euros et s'ils atteignent la phase de groupe, ils rempliront les caisses avec 3 millions d'euros. Une victoire en phase de groupe de la Conference League rapporte 500 000 euros, un partage 166 000.Dernier qualifié pour l'Europe, l'Antwerp, qui a terminé à la quatrième place de la Jupiler Pro League. Le Great Old disputera le deuxième tour préliminaire de l'Europa League. Les autres noms ronflants qui seront présents à ce stade de la compétition sont le Slavia Prague, les Young Boys de Berne, le FC Bâle, le PAOK et le Panathinaikos. On ne sait pas encore qui sera tête de série. Il y a de fortes chances que l'Antwerp le soi.Le matricule 1 sera donc le premier club belge à entrer en scène. C'est un véritable parcours du combattant qui s'annonce puisque le deuxième tour de qualification est prévu pour le 21 juillet, avec le match retour une semaine plus tard. Pour le reste, l'Antwerp bénéficiera des même récompenses financière qu'Anderlecht, à l'exception d'une prime d'élimination immédiate qui permettrait au club anversois de se consoler avec 350 000 euros.