"L'IBU condamne fermement les attaques russes contre l'Ukraine et exprime sa plus profonde sympathie envers toutes les personnes touchées par ces attaques", a souligne la fédération. "L'Ukraine est un pays avec une riche tradition de biathlon et possède beaucoup de fans de ce sport. L'IBU est solidaire avec eux." Comme le Comité international olympique (CIO) l'a recommandé, il n'y aura pas de drapeaux russes et bélarusses visibles et les athlètes ne pourront marquer aucun point pour leur pays respectif. Les hymnes nationaux des deux nations seront également interdits. (Belga)

"L'IBU condamne fermement les attaques russes contre l'Ukraine et exprime sa plus profonde sympathie envers toutes les personnes touchées par ces attaques", a souligne la fédération. "L'Ukraine est un pays avec une riche tradition de biathlon et possède beaucoup de fans de ce sport. L'IBU est solidaire avec eux." Comme le Comité international olympique (CIO) l'a recommandé, il n'y aura pas de drapeaux russes et bélarusses visibles et les athlètes ne pourront marquer aucun point pour leur pays respectif. Les hymnes nationaux des deux nations seront également interdits. (Belga)