Les Belges (FIBA 9) devront terminer à une des deux premières places pour assurer leur qualification. Une troisième place peut également suffire si le Japon, pays hôte des JO et donc déjà qualifié, termine devant. Ostende est l'un des quatre sites accueillant ces tournois de qualification qui doivent désigner 12 pays (sur 16) pour Tokyo. Bourges, Belgrade et Foshan sont les trois autres villes hôtes de ces tournois, tous d'un niveau d'un championnat du monde. Pour la première fois, le basket féminin pourrait se retrouver aux JO avec une génération exceptionnelle articulée autour d'Emma Meesseman, digne successeur d'Ann Wauters qui, à 39 ans, rêve elle d'une "dernière danse" l'année prochaine au Japon (du 26 juillet au 9 août). Le plateau olympique en basket est composé de 12 pays tant chez les dames que chez les messieurs où 24 pays (mais pas la Belgique) se disputeront eux les quatre places restantes. Le Japon (pays organisateur), l'Argentine, vice-championne du monde, l'Australie, la France, l'Iran, le Nigéria, l'Espagne, championne du monde, et les Etats-Unis se sont déjà qualifiés lors de la Coupe du monde en septembre dernier en Chine. (Belga)