La pilote Elfje Willemsen et la freineuse Sara Aerts ont descendu la piste olympique en 51.27. Après une première manche en 51.03, elles occupent la 11e position avec un temps cumulé de 1:42.30, à 1.04 du duo allemand. An Vannieuwenhuyse, au pilotage, et Sophie Vercruyssen, au freinage, ont-elles signé un chrono de 51.28 dans la deuxième manche, après le 51.24 de la première. Ce qui leur fait un temps cumulé de 1:42.52. Elles comptent 1.26 de retard sur les leaders. Deuxièmes après la première manche, Jamanka et Buckwitz ont détrôné pour 7 centièmes les Américaines Elana Meyers Taylor et Lauren Gibbs. Les Allemandes Stephanie Schneider et Annika Drazek sont troisièmes à 30 centièmes. La double tenante du titre, la Canadienne Kaillie Humphries, associée cette fois à Phylicia George, est cinquième à 0.34. Mercredi soir, les troisième (20h40 heure locale, 12h40 heure belge) et quatrième manches (22h00 heure locale, 14h00 heure belge) figurent au programme. (Belga)

La pilote Elfje Willemsen et la freineuse Sara Aerts ont descendu la piste olympique en 51.27. Après une première manche en 51.03, elles occupent la 11e position avec un temps cumulé de 1:42.30, à 1.04 du duo allemand. An Vannieuwenhuyse, au pilotage, et Sophie Vercruyssen, au freinage, ont-elles signé un chrono de 51.28 dans la deuxième manche, après le 51.24 de la première. Ce qui leur fait un temps cumulé de 1:42.52. Elles comptent 1.26 de retard sur les leaders. Deuxièmes après la première manche, Jamanka et Buckwitz ont détrôné pour 7 centièmes les Américaines Elana Meyers Taylor et Lauren Gibbs. Les Allemandes Stephanie Schneider et Annika Drazek sont troisièmes à 30 centièmes. La double tenante du titre, la Canadienne Kaillie Humphries, associée cette fois à Phylicia George, est cinquième à 0.34. Mercredi soir, les troisième (20h40 heure locale, 12h40 heure belge) et quatrième manches (22h00 heure locale, 14h00 heure belge) figurent au programme. (Belga)