C'est des pieds de l'ancien joueur de Roulers et du Club de Bruges, Ivan Perisic, qu'est venue l'ouverture du score en première mi-temps. L'ailier croate a parfaitement repris du plat du pied un corner botté par Hakan Calhanoglu (1-0, 38e) pour donner l'avantage aux siens. Près d'un quart d'heure avant la fin du match, l'AC Milan est parvenu à renverser la situation en cinq minutes, grâce à un doublé d'Olivier Giroud. L'attaquant s'est d'abord trouvé au bon endroit au bon moment, pour reprendre une frappe déviée de Brahim Diaz et s'étendre de tout son long afin de pousser le ballon au fond des filets (1-1, 75e). Le deuxième meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France a ensuite inscrit le but de la victoire sur un splendide geste de pivot, contrôlant la balle dos au but et à son défenseur et l'éliminant avant de crucifier Handanovic et s'en aller célébrer sa réalisation (1-2, 78e). Les Rossoneri ont résisté pendant un quart d'heure pour valider leur victoire, et ce malgré la carte rouge infligée à Théo Hernandez dans les derniers instants (90e+5). Ce résultat relance totalement le championnat, puisque l'AC Milan (52 points) revient à une longueur de l'Inter qui compte néanmoins un match de moins. Le Napoli est 3e, à 3 points du Milan. (Belga)

C'est des pieds de l'ancien joueur de Roulers et du Club de Bruges, Ivan Perisic, qu'est venue l'ouverture du score en première mi-temps. L'ailier croate a parfaitement repris du plat du pied un corner botté par Hakan Calhanoglu (1-0, 38e) pour donner l'avantage aux siens. Près d'un quart d'heure avant la fin du match, l'AC Milan est parvenu à renverser la situation en cinq minutes, grâce à un doublé d'Olivier Giroud. L'attaquant s'est d'abord trouvé au bon endroit au bon moment, pour reprendre une frappe déviée de Brahim Diaz et s'étendre de tout son long afin de pousser le ballon au fond des filets (1-1, 75e). Le deuxième meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France a ensuite inscrit le but de la victoire sur un splendide geste de pivot, contrôlant la balle dos au but et à son défenseur et l'éliminant avant de crucifier Handanovic et s'en aller célébrer sa réalisation (1-2, 78e). Les Rossoneri ont résisté pendant un quart d'heure pour valider leur victoire, et ce malgré la carte rouge infligée à Théo Hernandez dans les derniers instants (90e+5). Ce résultat relance totalement le championnat, puisque l'AC Milan (52 points) revient à une longueur de l'Inter qui compte néanmoins un match de moins. Le Napoli est 3e, à 3 points du Milan. (Belga)