Lorenzo Insigne (9e, 1-0) a ouvert la marque pour Naples avant de distiller l'assist pour le premier but de Mertens (38e, 2-0). A la reprise, Francesco Caputo a réduit la marque pour les visiteurs (58e, 2-1). Cela a incité Carlo Ancelotti à effectuer deux changements d'un coup. Celui de José Callejon pour Fabian Ruiz s'est révélé positif: l'Espagnol a glissé le ballon à Mertens qui, d'une belle frappe brossée, a redonné de la marge à son équipe (64e, 3-1). Les réservistes ont joué un grand rôle à Naples puisque Arek Milik, sur une passe de Mertens, a inscrit un but sept minutes après son apparition sur le terrain (90e, 4-1). Les Napolitains n'étaient pas rassasiés et sur un service d'Insigne, Mertens a parachevé le travail (90e+3, 5-1). Le PSG a dû patienter plus longtemps avant de s'imposer. Les Sangermanois ont inscrit leurs deux buts en seconde période par Kylian Mbappé (70e, 1-0) et Neymar (84e, 2-0) sur passe de Mbappé. Nicolas Pepe a réduit l'écart sur penalty (90e+4, 2-1) mais les jeux étaient faits. Avec douze victoires en autant de journées, le PSG est en tête avec 36 points, soit onze de plus que le LOSC. En s'imposant, le PSG a d'ailleurs établi un nouveau record du genre en Europe, battant celui de Tottenham lors de la saison 1960-61. (Belga)

Lorenzo Insigne (9e, 1-0) a ouvert la marque pour Naples avant de distiller l'assist pour le premier but de Mertens (38e, 2-0). A la reprise, Francesco Caputo a réduit la marque pour les visiteurs (58e, 2-1). Cela a incité Carlo Ancelotti à effectuer deux changements d'un coup. Celui de José Callejon pour Fabian Ruiz s'est révélé positif: l'Espagnol a glissé le ballon à Mertens qui, d'une belle frappe brossée, a redonné de la marge à son équipe (64e, 3-1). Les réservistes ont joué un grand rôle à Naples puisque Arek Milik, sur une passe de Mertens, a inscrit un but sept minutes après son apparition sur le terrain (90e, 4-1). Les Napolitains n'étaient pas rassasiés et sur un service d'Insigne, Mertens a parachevé le travail (90e+3, 5-1). Le PSG a dû patienter plus longtemps avant de s'imposer. Les Sangermanois ont inscrit leurs deux buts en seconde période par Kylian Mbappé (70e, 1-0) et Neymar (84e, 2-0) sur passe de Mbappé. Nicolas Pepe a réduit l'écart sur penalty (90e+4, 2-1) mais les jeux étaient faits. Avec douze victoires en autant de journées, le PSG est en tête avec 36 points, soit onze de plus que le LOSC. En s'imposant, le PSG a d'ailleurs établi un nouveau record du genre en Europe, battant celui de Tottenham lors de la saison 1960-61. (Belga)