Après leur partage 1-1 acté au Vélodrome dimanche dernier, les Monégasques de Thierry Henry ont réalisé le même résultat mercredi soir à domicile face à Nice. Sans Fabregas, non qualifié pour cette rencontre, mais avec Tielemans, titulaire et capitaine, Monaco a rapidement vu son portier Benaglio se retourner sur l'ouverture du score de Saint-Maximin à la demi-heure de jeu (30e, 0-1). Dans le temps additionnel du premier acte, les Niçois sont ensuite réduits à dix sur l'expulsion de Sacko (45+3). Un avantage numérique dont les Monégasques vont profiter en réduisant la marque dès le retour des vestiaires via Badiashile (50e, 1-1). A moins d'un quart d'heure du terme, les Aiglons sont proches de prendre les trois points, mais le portier suisse Benaglio détourne des poings le pénalty de Saint-Maximin (77e) et permet aux siens de finalement prendre un point mitigé. De leur côté, les troupes de Génésio, qui a titularisé d'entrée Jason Denayer, ont aussi dû batailler jusqu'au bout face à Toulouse pour accrocher un point quasi inespéré. Mené deux buts à zéro suite au doublé inscrit par Durmaz (12e et 74e, sp), l'Olympique Lyonnais a pu compter sur Dembele (75e, 2-1) et Fekir (81e, 2-2) pour sortir la tête de l'eau. Enfin, Anthony Limbombé, monté à la 85e minute de jeu, n'a pas pu éviter la défaite des Nantais, battus 1-0 contre Nîmes. (Belga)

Après leur partage 1-1 acté au Vélodrome dimanche dernier, les Monégasques de Thierry Henry ont réalisé le même résultat mercredi soir à domicile face à Nice. Sans Fabregas, non qualifié pour cette rencontre, mais avec Tielemans, titulaire et capitaine, Monaco a rapidement vu son portier Benaglio se retourner sur l'ouverture du score de Saint-Maximin à la demi-heure de jeu (30e, 0-1). Dans le temps additionnel du premier acte, les Niçois sont ensuite réduits à dix sur l'expulsion de Sacko (45+3). Un avantage numérique dont les Monégasques vont profiter en réduisant la marque dès le retour des vestiaires via Badiashile (50e, 1-1). A moins d'un quart d'heure du terme, les Aiglons sont proches de prendre les trois points, mais le portier suisse Benaglio détourne des poings le pénalty de Saint-Maximin (77e) et permet aux siens de finalement prendre un point mitigé. De leur côté, les troupes de Génésio, qui a titularisé d'entrée Jason Denayer, ont aussi dû batailler jusqu'au bout face à Toulouse pour accrocher un point quasi inespéré. Mené deux buts à zéro suite au doublé inscrit par Durmaz (12e et 74e, sp), l'Olympique Lyonnais a pu compter sur Dembele (75e, 2-1) et Fekir (81e, 2-2) pour sortir la tête de l'eau. Enfin, Anthony Limbombé, monté à la 85e minute de jeu, n'a pas pu éviter la défaite des Nantais, battus 1-0 contre Nîmes. (Belga)