Le plan tendu par Bologne semblait avoir fonctionné jusqu'à 15 minutes du terme de la rencontre. En plus de contenir les offensives milanaises, l'équipe locale parvenait à ouvrir le score à une minute de l'heure de jeu via Roberto Soriano (59). Mais c'était sans compter sur Romelu Lukaku. Le Diable Rouge égalisait tout d'abord à la limite du hors-jeu dans le petit rectangle (75e) avant d'offrir à son équipe les trois points sur penalty dans les ultimes secondes de la rencontre (90e+1). Lukaku porte désormais son compteur à neuf buts dont six lors des quatre derniers matchs. (Belga)

Le plan tendu par Bologne semblait avoir fonctionné jusqu'à 15 minutes du terme de la rencontre. En plus de contenir les offensives milanaises, l'équipe locale parvenait à ouvrir le score à une minute de l'heure de jeu via Roberto Soriano (59). Mais c'était sans compter sur Romelu Lukaku. Le Diable Rouge égalisait tout d'abord à la limite du hors-jeu dans le petit rectangle (75e) avant d'offrir à son équipe les trois points sur penalty dans les ultimes secondes de la rencontre (90e+1). Lukaku porte désormais son compteur à neuf buts dont six lors des quatre derniers matchs. (Belga)