Le Bayer ouvrait la marque à quelques minutes du repos par l'entremise de Moussa Diaby (41e, 1-0). Pas assommés par cette ouverture du score, les joueurs du VfB égalisaient dès la reprise. Orel Mangala était à la passe pour Tiago Tomas qui ramenait l'égalité (49e, 1-1). Une joie de courte durée, puisque Leverkusen reprenait l'avantage presque dans la foulée grâce à Amine Adli (52e, 2-1). Les 'Pillendreher' prenaient deux buts d'avance à quelques minutes du terme par Florian Wirtz (86e, 3-1), avant que Tomas n'inscrive son deuxième but de la rencontre et ne ramène l'espoir pour Stuttgart (88e, 3-2). Une lueur d'espoir à nouveau éteinte presque directement avec la réalisation de Patrik Schick dans les dernières secondes (90e, 4-2). (Belga)

Le Bayer ouvrait la marque à quelques minutes du repos par l'entremise de Moussa Diaby (41e, 1-0). Pas assommés par cette ouverture du score, les joueurs du VfB égalisaient dès la reprise. Orel Mangala était à la passe pour Tiago Tomas qui ramenait l'égalité (49e, 1-1). Une joie de courte durée, puisque Leverkusen reprenait l'avantage presque dans la foulée grâce à Amine Adli (52e, 2-1). Les 'Pillendreher' prenaient deux buts d'avance à quelques minutes du terme par Florian Wirtz (86e, 3-1), avant que Tomas n'inscrive son deuxième but de la rencontre et ne ramène l'espoir pour Stuttgart (88e, 3-2). Une lueur d'espoir à nouveau éteinte presque directement avec la réalisation de Patrik Schick dans les dernières secondes (90e, 4-2). (Belga)