Peu avant la demi-heure, Onana s'est retrouvé à la réception d'un centre parti des pieds de Djalo, légèrement dévié par Danso. Le milieu de terrain, 1m95; en a profité pour croiser une tête dans le coin opposé du but de Farinez, pris à contrepied (0-1, 29e). Le Belge s'est ensuite fendu d'un doublé, moins de 5 minutes plus tard. Parti de sa moitié de terrain à l'origine de l'action, il a été récompensé de sa chevauchée par une offrande de Bamba derrière une défense lensoise apathique pour défier, lancé, le gardien et inscrire son deuxième but (0-2, 33e). Après le repos, Onana aurait pu disposer d'une occasion en or de réussir un triplé si Gudmundsson avait appuyé son centre, mais ce sont au contraire Seko Fofana et Lens qui ont marqué dans la foulée de l'action lilloise avortée, au terme d'une brillante action collective (1-2, 67e). Dans une fin de match disputée, avec le RC Lens et un public galvanisé par le but de l'espoir, Onana a semblé souffrir à la cheville sans pour autant quitter la pelouse. Yazici est passé près de crucifier les Lensois avec un envoi qui a heurté le poteau (84e) et Botman a sauvé in extremis le LOSC d'un but tout fait pour Baldé (89e), mais c'est finalement Fofana qui a fait rugir le stade en égalisant dans les derniers instants d'une frappe enroulée qui a fini au fond des filets avec la complicité du poteau droit (2-2, 90e+5). Aux tirs au but, le même Fofana a inscrit le tir au but de la victoire, avec un autre poteau rentrant. Auparavant, José Fonte avait complètement manqué le cadre alors que Clauss pour Lens et Renato Sanches pour Lille ont manqué leur conversion. Lens et Seko Fofana affronteront l'AS Monaco de Philippe Clement en 8e de finale de Coupe de France. L'entraîneur belge a officiellement été présenté lundi par le club de la principauté, pour succéder à Niko Kovac. (Belga)

Peu avant la demi-heure, Onana s'est retrouvé à la réception d'un centre parti des pieds de Djalo, légèrement dévié par Danso. Le milieu de terrain, 1m95; en a profité pour croiser une tête dans le coin opposé du but de Farinez, pris à contrepied (0-1, 29e). Le Belge s'est ensuite fendu d'un doublé, moins de 5 minutes plus tard. Parti de sa moitié de terrain à l'origine de l'action, il a été récompensé de sa chevauchée par une offrande de Bamba derrière une défense lensoise apathique pour défier, lancé, le gardien et inscrire son deuxième but (0-2, 33e). Après le repos, Onana aurait pu disposer d'une occasion en or de réussir un triplé si Gudmundsson avait appuyé son centre, mais ce sont au contraire Seko Fofana et Lens qui ont marqué dans la foulée de l'action lilloise avortée, au terme d'une brillante action collective (1-2, 67e). Dans une fin de match disputée, avec le RC Lens et un public galvanisé par le but de l'espoir, Onana a semblé souffrir à la cheville sans pour autant quitter la pelouse. Yazici est passé près de crucifier les Lensois avec un envoi qui a heurté le poteau (84e) et Botman a sauvé in extremis le LOSC d'un but tout fait pour Baldé (89e), mais c'est finalement Fofana qui a fait rugir le stade en égalisant dans les derniers instants d'une frappe enroulée qui a fini au fond des filets avec la complicité du poteau droit (2-2, 90e+5). Aux tirs au but, le même Fofana a inscrit le tir au but de la victoire, avec un autre poteau rentrant. Auparavant, José Fonte avait complètement manqué le cadre alors que Clauss pour Lens et Renato Sanches pour Lille ont manqué leur conversion. Lens et Seko Fofana affronteront l'AS Monaco de Philippe Clement en 8e de finale de Coupe de France. L'entraîneur belge a officiellement été présenté lundi par le club de la principauté, pour succéder à Niko Kovac. (Belga)