Vainqueurs en 2020, Naples et Dries Mertens espéraient bien atteindre les quarts de finale de cette Coppa Italia. Un objectif qui prenait du plomb dans l'aile à la 41e minute lorsque Dusan Vlahovic donnait l'avantage à 'La Viola'. Les Partenopei sont revenus dans la foulée grâce à l'inévitable Dries Mertens. L'attaquant égalisait d'une superbe frappe enroulée en un temps qui ne laissait aucune chance à Bartlomie Dragowski (44e, 1-1). Le dernier rempart florentin était expulsé trois minutes plus tard pour une faute en tant que dernier homme sur Elif Elmas, qui filait seul au but. Les Napolitains n'ont pas profité de leur supériorité numérique dans le second acte, encaissant un but des ?uvres de Cristiano Biraghi juste avant l'heure de jeu (58e, 1-2). L'affaire se compliquait encore un peu plus pour le Napoli avec l'expulsion d'Hirving Lozano (84e), imité quelques minutes plus tard par Fabian Ruiz (90+3) pour une seconde carte jaune. Alors que l'on pensait le match plié en faveur de la Fiorentina, Andrea Petagna ramenait les deux équipes à égalité sur une passe de Dries Mertens (90+5, 2-2). Désormais à neuf contre dix en prolongations, l'équipe de Luciano Spalletti a tenu quinze minutes avant de rompre à trois reprises sur des buts de Lorenzo Venuti (105+1, 2-3), Krzysztof Piatek (108e, 2-4) et Youssef Maleh (119e, 2-5). (Belga)

Vainqueurs en 2020, Naples et Dries Mertens espéraient bien atteindre les quarts de finale de cette Coppa Italia. Un objectif qui prenait du plomb dans l'aile à la 41e minute lorsque Dusan Vlahovic donnait l'avantage à 'La Viola'. Les Partenopei sont revenus dans la foulée grâce à l'inévitable Dries Mertens. L'attaquant égalisait d'une superbe frappe enroulée en un temps qui ne laissait aucune chance à Bartlomie Dragowski (44e, 1-1). Le dernier rempart florentin était expulsé trois minutes plus tard pour une faute en tant que dernier homme sur Elif Elmas, qui filait seul au but. Les Napolitains n'ont pas profité de leur supériorité numérique dans le second acte, encaissant un but des ?uvres de Cristiano Biraghi juste avant l'heure de jeu (58e, 1-2). L'affaire se compliquait encore un peu plus pour le Napoli avec l'expulsion d'Hirving Lozano (84e), imité quelques minutes plus tard par Fabian Ruiz (90+3) pour une seconde carte jaune. Alors que l'on pensait le match plié en faveur de la Fiorentina, Andrea Petagna ramenait les deux équipes à égalité sur une passe de Dries Mertens (90+5, 2-2). Désormais à neuf contre dix en prolongations, l'équipe de Luciano Spalletti a tenu quinze minutes avant de rompre à trois reprises sur des buts de Lorenzo Venuti (105+1, 2-3), Krzysztof Piatek (108e, 2-4) et Youssef Maleh (119e, 2-5). (Belga)