A la 10e minute de jeu, l'arbitre a arrêté le match afin que les 22 joueurs applaudissent tous en coeur: Diego Maradona est éternel! Naples a directement mis l'intensité suffisante pour dominer son adversaire. Mertens s'est notamment montré dangereux sur coup franc. Lorenzo Insigne a ouvert la marque sur coup de pied arrêté (31e, 1-0). Le Diable Rouge a tenté d'honorer lui aussi la mémoire du "Pibe de Oro" mais par deux fois Antonio Mirante a détourné in extremis ses ballons (43e, 45e). A la reprise, Naples a doublé le score par Fabian Ruiz sur une passe d'Insigne (64e, 2-0). L'AS Rome, qui n'avait pas donné l'impression de pouvoir remonter son but de handicap, s'est retrouvé devant une situation réellement insurmontable. Elle l'était d'autant plus que Mertens s'est montré attentif sur un ballon relâché par Mirante (80e, 3-0). Enfin, Matteo Politano a ajouté un nouveau but après avoir passé en revue la défense romaine (86e). (Belga)

A la 10e minute de jeu, l'arbitre a arrêté le match afin que les 22 joueurs applaudissent tous en coeur: Diego Maradona est éternel! Naples a directement mis l'intensité suffisante pour dominer son adversaire. Mertens s'est notamment montré dangereux sur coup franc. Lorenzo Insigne a ouvert la marque sur coup de pied arrêté (31e, 1-0). Le Diable Rouge a tenté d'honorer lui aussi la mémoire du "Pibe de Oro" mais par deux fois Antonio Mirante a détourné in extremis ses ballons (43e, 45e). A la reprise, Naples a doublé le score par Fabian Ruiz sur une passe d'Insigne (64e, 2-0). L'AS Rome, qui n'avait pas donné l'impression de pouvoir remonter son but de handicap, s'est retrouvé devant une situation réellement insurmontable. Elle l'était d'autant plus que Mertens s'est montré attentif sur un ballon relâché par Mirante (80e, 3-0). Enfin, Matteo Politano a ajouté un nouveau but après avoir passé en revue la défense romaine (86e). (Belga)