Intenable en début de rencontre, le Diable Rouge Dries Mertens, bien lancé en profondeur par Insigne, a décanté la situation dès la 13e minute de jeu après avoir effacé Cardinale en face à face (1-0). Particulièrement inspiré, le Belge s'est à nouveau illustré quelques instants plus tard en réalisant un festival de dribbles au sein de la défense niçoise avant de buter face à Cardinale (21e). Peu après la demi-heure de jeu, Nice a réagi via une projection offensive de Koziello (35e). Dans la foulée, l'attaquant niçois Saint-Maximin n'est pas parvenu à cadrer son tir à ras de terre (40e). Au retour des vestiaires, Dries Mertens a manqué de peu le break sur une excellente remise en retrait de Callejon (61e). Moins de cinq minutes plus tard, le défenseur des Aiglons Arnaud Souquet a été tout proche de prendre son gardien à revers mais sa tête a finalement atterri sur sa propre barre transversale (65e). A la 69e, Mertens a forcé un pénalty en obligeant Jallet à commettre une faute grossière dans sa surface de réparation. Un pénalty aisément converti par Jorginho (70e, 2-0). A un quart d'heure du terme, le Diable Rouge a été remplacé par Milik (75e). Les troupes de Lucien Favre n'ont pas trouvé la faille dans cette partie et se sont vues réduites à neuf après les exclusions consécutives de Koziello (79e) et de Plea (80e). Avec cet avantage de deux buts, les Italiens ont pris une réelle option sur la qualification avant de se déplacer à l'Allianz Riviera de Nice mardi prochain. Avec Gillet et Odjidja dans ses rangs, l'Olympiacos s'est imposé de justesse face à Rijeka. Si les Croates ont réussi à prendre l'avantage peu avant le repos via Heber (42e, 0-1), les troupes de Besnik Hasi ont su faire preuve de panache en égalisant à la 66e minute de jeu grâce au Belge Vadis Odjidja (66e, 1-1), avant de prendre un avantage définitif en toute fin de partie sur un but de Romao (90+3, 2-1). Titulaires au sein de l'entrejeu grec, Guillaume Gillet (37e) et Vadis Odjidja (64e) ont tous les deux été avertis dans cette partie. Sans Dedryck Boyata blessé, le Celtic Glasgow a largement pris la mesure du FC Astana grâce à son succès 5-0 au Celtic Park. (Belga)

Intenable en début de rencontre, le Diable Rouge Dries Mertens, bien lancé en profondeur par Insigne, a décanté la situation dès la 13e minute de jeu après avoir effacé Cardinale en face à face (1-0). Particulièrement inspiré, le Belge s'est à nouveau illustré quelques instants plus tard en réalisant un festival de dribbles au sein de la défense niçoise avant de buter face à Cardinale (21e). Peu après la demi-heure de jeu, Nice a réagi via une projection offensive de Koziello (35e). Dans la foulée, l'attaquant niçois Saint-Maximin n'est pas parvenu à cadrer son tir à ras de terre (40e). Au retour des vestiaires, Dries Mertens a manqué de peu le break sur une excellente remise en retrait de Callejon (61e). Moins de cinq minutes plus tard, le défenseur des Aiglons Arnaud Souquet a été tout proche de prendre son gardien à revers mais sa tête a finalement atterri sur sa propre barre transversale (65e). A la 69e, Mertens a forcé un pénalty en obligeant Jallet à commettre une faute grossière dans sa surface de réparation. Un pénalty aisément converti par Jorginho (70e, 2-0). A un quart d'heure du terme, le Diable Rouge a été remplacé par Milik (75e). Les troupes de Lucien Favre n'ont pas trouvé la faille dans cette partie et se sont vues réduites à neuf après les exclusions consécutives de Koziello (79e) et de Plea (80e). Avec cet avantage de deux buts, les Italiens ont pris une réelle option sur la qualification avant de se déplacer à l'Allianz Riviera de Nice mardi prochain. Avec Gillet et Odjidja dans ses rangs, l'Olympiacos s'est imposé de justesse face à Rijeka. Si les Croates ont réussi à prendre l'avantage peu avant le repos via Heber (42e, 0-1), les troupes de Besnik Hasi ont su faire preuve de panache en égalisant à la 66e minute de jeu grâce au Belge Vadis Odjidja (66e, 1-1), avant de prendre un avantage définitif en toute fin de partie sur un but de Romao (90+3, 2-1). Titulaires au sein de l'entrejeu grec, Guillaume Gillet (37e) et Vadis Odjidja (64e) ont tous les deux été avertis dans cette partie. Sans Dedryck Boyata blessé, le Celtic Glasgow a largement pris la mesure du FC Astana grâce à son succès 5-0 au Celtic Park. (Belga)