Opposés au Dynamo Kiev, les Napolitains de Sarri se font peur d'entrée après l'ouverture du score, avant la demi-heure de jeu, de l'Ukrainien Denys Garmash (26e, 1-0). Les coéquipiers de Dries Mertens réagissent ensuite parfaitement en égalisant 10 minutes plus tard via Milik (36e, 1-1). Naples prend les devants juste avant la pause grâce à une tête lobée de notre compatriote, sauvée à même la ligne par Khacheridi et reprise par le Polonais Milik (45+2, 1-2). En seconde période, l'international belge touche le poteau sur une frappe enroulée du pied droit (63e). L'exclusion de Sydorchuk (68e), suite à un deuxième avertissement, a précipité la défaite des Ukrainiens qui ne sont jamais parvenus à recoller au score. Dries Mertens a cédé sa place à la 73e pour Lorenzo Insigne. Pour un remake des 8es de finale de la saison dernière, l'Atlético Madrid et Yannick Carrasco, sur le banc, ont bien eu du mal à se défaire du PSV Eindhoven. Après le but annulé de De Jong (5e) pour une faute de Moreno, les Néerlandais manquent un penalty juste avant la pause (45+2). Heureusement pour les hommes de Diego Simoene, Niguez avait donné l'avantage aux siens quelques instants plus tôt (43e, 0-1). Monté au jeu à la 65e pour Gameiro, Carrasco n'est pas parvenu à se montrer décisif, ce qui n'a pas empêché les Colchoneros d'assurer l'essentiel en s'imposant sur le plus petit des écarts. Le Paris Saint-Germain, avec Thomas Meunier sur le banc au coup d'envoi, a été tenu en échec à domicile par les Gunners d'Arsenal. Si les hommes d'Unai Emery ont pris le bon bout dès la première minute de jeu via Cavani (1e, 1-0), ils se sont cependant faits reprendre dans le dernier quart d'heure du match à la suite de l'égalisation d'Alexis Sanchez (78e, 1-1). Thomas Meunier est monté à la 84e pour Serge Aurier mais n'a rien su faire pour changer le résultat de la rencontre. Les Belges Dedryck Boyata et Logan Bailly ne figuraient pas sur la feuille de match du Celtic Glasgow qui s'est incliné 7-0 au Camp Nou du FC Barcelone. (Belga)

Opposés au Dynamo Kiev, les Napolitains de Sarri se font peur d'entrée après l'ouverture du score, avant la demi-heure de jeu, de l'Ukrainien Denys Garmash (26e, 1-0). Les coéquipiers de Dries Mertens réagissent ensuite parfaitement en égalisant 10 minutes plus tard via Milik (36e, 1-1). Naples prend les devants juste avant la pause grâce à une tête lobée de notre compatriote, sauvée à même la ligne par Khacheridi et reprise par le Polonais Milik (45+2, 1-2). En seconde période, l'international belge touche le poteau sur une frappe enroulée du pied droit (63e). L'exclusion de Sydorchuk (68e), suite à un deuxième avertissement, a précipité la défaite des Ukrainiens qui ne sont jamais parvenus à recoller au score. Dries Mertens a cédé sa place à la 73e pour Lorenzo Insigne. Pour un remake des 8es de finale de la saison dernière, l'Atlético Madrid et Yannick Carrasco, sur le banc, ont bien eu du mal à se défaire du PSV Eindhoven. Après le but annulé de De Jong (5e) pour une faute de Moreno, les Néerlandais manquent un penalty juste avant la pause (45+2). Heureusement pour les hommes de Diego Simoene, Niguez avait donné l'avantage aux siens quelques instants plus tôt (43e, 0-1). Monté au jeu à la 65e pour Gameiro, Carrasco n'est pas parvenu à se montrer décisif, ce qui n'a pas empêché les Colchoneros d'assurer l'essentiel en s'imposant sur le plus petit des écarts. Le Paris Saint-Germain, avec Thomas Meunier sur le banc au coup d'envoi, a été tenu en échec à domicile par les Gunners d'Arsenal. Si les hommes d'Unai Emery ont pris le bon bout dès la première minute de jeu via Cavani (1e, 1-0), ils se sont cependant faits reprendre dans le dernier quart d'heure du match à la suite de l'égalisation d'Alexis Sanchez (78e, 1-1). Thomas Meunier est monté à la 84e pour Serge Aurier mais n'a rien su faire pour changer le résultat de la rencontre. Les Belges Dedryck Boyata et Logan Bailly ne figuraient pas sur la feuille de match du Celtic Glasgow qui s'est incliné 7-0 au Camp Nou du FC Barcelone. (Belga)