Le Napoli a fait preuve de patience durant cette rencontre. Dominateur discret en première période, le club campanien n'a pas vraiment inquiété Gianluigi Buffon. Au contraire, c'est la Juve qui s'est créée la plus grosse occasion des 45 premières minutes avec un poteau de Pjanic (17e). Toujours en maîtrise au niveau de la possession en deuxième période, les Napolitains ont vu la Juventus réagir et se montrer plus souvent aux avant-postes. Mais ce sont bien eux qui ont marqué la fin de match de leur empreinte. Buffon a pu intervenir sur Callejon (72e), Zielienski (83e) et Insigne (89e) mais n'a rien su faire sur le coup de tête impérial de Koulibaly, monté sur corner (90e). Si la Juventus peut encore compter sur une longueur d'avance, elle devra être vigilente en cette fin de championnat avec notamment deux déplacement à l'Inter et à la Roma. (Belga)