Après une défaite à Brighton la semaine dernière, les Red Devils de José Mourinho n'avaient déjà plus le droit à l'erreur lundi contres les Spurs où Jan Vertonghen, Mousa Dembélé et Toby Alderweireld ont tous joué l'intégralité de la rencontre. C'est d'ailleurs MU qui, grâce à 'Big Rom', s'est créé la première occasion de la partie. Profitant d'une mauvaise passe en retrait, Lukaku a dribblé Hugo Lloris mais, excentré, le Diable Rouge n'est pas parvenu, en bout de course et dans un angle réduit, à cadrer son tir. Malgré une domination stérile, la phalange mancunienne ne parvenait pas à tromper la vigilance de l'arrière-garde londonienne et de son axe entièrement noir-jaune-rouge. Peu après le repos, l'équipe de Mauricio Pochettino a plié la rencontre en 133 secondes, le temps pour Harry Kane, d'une tête sur corner (50e), et Lucas Moura, à la réception d'une passe en retrait de Christian Eriksen (52e), de plier la rencontre. Sur une rapide contre-attaque, l'attaquant, brésilien arrivé cet été en provenance du Paris Saint-Germain, a pris Chris Smalling de vitesse avant de tromper David de Gea et ainsi plonger Old Trafford dans le silence (0-3, 84e). Si Tottenham continue son sans faute, en tête du championnat avec Liverpool, Chelsea et Watford, MU pointe lui à une piètre 13e place avec 3 petits points. C'est la plus large défaite à domicile de la carrière de José Mourinho. (Belga)

Après une défaite à Brighton la semaine dernière, les Red Devils de José Mourinho n'avaient déjà plus le droit à l'erreur lundi contres les Spurs où Jan Vertonghen, Mousa Dembélé et Toby Alderweireld ont tous joué l'intégralité de la rencontre. C'est d'ailleurs MU qui, grâce à 'Big Rom', s'est créé la première occasion de la partie. Profitant d'une mauvaise passe en retrait, Lukaku a dribblé Hugo Lloris mais, excentré, le Diable Rouge n'est pas parvenu, en bout de course et dans un angle réduit, à cadrer son tir. Malgré une domination stérile, la phalange mancunienne ne parvenait pas à tromper la vigilance de l'arrière-garde londonienne et de son axe entièrement noir-jaune-rouge. Peu après le repos, l'équipe de Mauricio Pochettino a plié la rencontre en 133 secondes, le temps pour Harry Kane, d'une tête sur corner (50e), et Lucas Moura, à la réception d'une passe en retrait de Christian Eriksen (52e), de plier la rencontre. Sur une rapide contre-attaque, l'attaquant, brésilien arrivé cet été en provenance du Paris Saint-Germain, a pris Chris Smalling de vitesse avant de tromper David de Gea et ainsi plonger Old Trafford dans le silence (0-3, 84e). Si Tottenham continue son sans faute, en tête du championnat avec Liverpool, Chelsea et Watford, MU pointe lui à une piètre 13e place avec 3 petits points. C'est la plus large défaite à domicile de la carrière de José Mourinho. (Belga)