Les Toffees ont pris l'avantage après vingt minutes. Suite à un corner obtenu et botté par Mirallas, Jagielka se saisissait d'un ballon repoussé pour piéger De Gea entre les jambes. Alors que Manchester United tentait d'égaliser par tous les moyens, Everton jouait le contre avec Mirallas et Lukaku comme principaux protagonistes. Fellaini, omniprésent dans le rectangle adverse en fin de match, tentait à plusieurs reprises de faire mouche sans succès. Malchanceux avec la transversale heurtée par Pogba, United finissait par concrétiser sa domination dans les arrêts de jeu. Sur un tir de Shaw, Ashley Williams jouait les gardiens et concédait un penalty et une occasion énorme à Ibrahimovic qui ne tremblait pas. En attendant les matches de mercredi, Manchester United reste en cinquième position du classement avec 54 points à quatre longueurs de ses cousins de City. Everton, septième, compte 51 points. Dans les autres matches de la soirée, Leicester c'est imposé 2-0 à Sunderland grâce à des buts de Slimani (69e) et Vardy (78e). Jason Denayer était titulaire et n'a pas quitté le terrain. Adnan Januzaj n'a quant à lui pas quitté le banc des remplaçants. Leicester est désormais dixième (36 points) alors que Sunderland reste en dernière position du classement avec 20 points Blessé, Christian Kabasele n'a pas pu contribuer à la victoire de Watford 2-0 face à West Bromwich. Les buts décisifs ont été inscrits par Niang (13e) et Deeney (49e). Très actif, Nacer Chadli a frôlé le but sur coup franc en première période. Deux autres tentatives n'ont pas trouvé le chemin des filets. West Bromwich est toujours huitième (44 points) et compte sept points d'avance sur Watford, neuvième. Pour finir, Burnley est venu à bout de Stoke City grâce à un but de Boyd (58e). Steven Defour avait été remplacé une minute plus tôt. Burnley (35 points) est douzième. La 31ème journée de Premier League continue demain avec notamment le choc entre Chelsea et Manchester City. (Belga)

Les Toffees ont pris l'avantage après vingt minutes. Suite à un corner obtenu et botté par Mirallas, Jagielka se saisissait d'un ballon repoussé pour piéger De Gea entre les jambes. Alors que Manchester United tentait d'égaliser par tous les moyens, Everton jouait le contre avec Mirallas et Lukaku comme principaux protagonistes. Fellaini, omniprésent dans le rectangle adverse en fin de match, tentait à plusieurs reprises de faire mouche sans succès. Malchanceux avec la transversale heurtée par Pogba, United finissait par concrétiser sa domination dans les arrêts de jeu. Sur un tir de Shaw, Ashley Williams jouait les gardiens et concédait un penalty et une occasion énorme à Ibrahimovic qui ne tremblait pas. En attendant les matches de mercredi, Manchester United reste en cinquième position du classement avec 54 points à quatre longueurs de ses cousins de City. Everton, septième, compte 51 points. Dans les autres matches de la soirée, Leicester c'est imposé 2-0 à Sunderland grâce à des buts de Slimani (69e) et Vardy (78e). Jason Denayer était titulaire et n'a pas quitté le terrain. Adnan Januzaj n'a quant à lui pas quitté le banc des remplaçants. Leicester est désormais dixième (36 points) alors que Sunderland reste en dernière position du classement avec 20 points Blessé, Christian Kabasele n'a pas pu contribuer à la victoire de Watford 2-0 face à West Bromwich. Les buts décisifs ont été inscrits par Niang (13e) et Deeney (49e). Très actif, Nacer Chadli a frôlé le but sur coup franc en première période. Deux autres tentatives n'ont pas trouvé le chemin des filets. West Bromwich est toujours huitième (44 points) et compte sept points d'avance sur Watford, neuvième. Pour finir, Burnley est venu à bout de Stoke City grâce à un but de Boyd (58e). Steven Defour avait été remplacé une minute plus tôt. Burnley (35 points) est douzième. La 31ème journée de Premier League continue demain avec notamment le choc entre Chelsea et Manchester City. (Belga)