Le marquoir affichait 0-1 au repos après l'ouverture du score de Nicolas Gonzalez (29e). Dries Mertens est monté au jeu à la 56e minute, récompensant le choix de son coach en inscrivant l'égalisation deux minutes plus tard. Meilleur buteur de l'histoire des Partenopei, le Louvaniste a inscrit son 10e but de la saison, le 8e en championnat. Cependant, Jonathan Ikoné (66e) puis Arthur Cabral (72e) ont redonné l'avantage à la Viola, avant que Victor Osimhen ne réduise l'écart à la 84e, permettant au public du Stadio Diego Armando Maradona d'y croire, en vain. Naples, qui restait sur trois succès en Serie A, a manqué l'occasion de prendre la tête du classement et fait du surplace au 3e rang avec 66 points, derrière le Milan (67 points) et l'Inter (66 points). Les deux clubs milanais comptent également un match de moins que les Napolitains. (Belga)

Le marquoir affichait 0-1 au repos après l'ouverture du score de Nicolas Gonzalez (29e). Dries Mertens est monté au jeu à la 56e minute, récompensant le choix de son coach en inscrivant l'égalisation deux minutes plus tard. Meilleur buteur de l'histoire des Partenopei, le Louvaniste a inscrit son 10e but de la saison, le 8e en championnat. Cependant, Jonathan Ikoné (66e) puis Arthur Cabral (72e) ont redonné l'avantage à la Viola, avant que Victor Osimhen ne réduise l'écart à la 84e, permettant au public du Stadio Diego Armando Maradona d'y croire, en vain. Naples, qui restait sur trois succès en Serie A, a manqué l'occasion de prendre la tête du classement et fait du surplace au 3e rang avec 66 points, derrière le Milan (67 points) et l'Inter (66 points). Les deux clubs milanais comptent également un match de moins que les Napolitains. (Belga)