Les Dogues ont dominé le premier acte grâce notamment à une bonne assise défensive et de rapides transitions offensives. L'ancien joueur de La Gantoise Jonathan David a ouvert le score, bien servi en retrait par le Turc Burak Yilmaz (0-1, 31e). Après un premier acte très pauvre sur le plan offensif, symbolisé par un seul tir cadré, le PSG s'est montré plus en vue au retour des vestiaires. C'est pourtant sans son attaquant vedette Lionel Messi que les Parisiens ont repris le jeu, l'Argentin ayant été remplacé par Mauricio Pochettino. Aligné en pointe à la place de Kylian Mbappé, malade, Messi était incertain en raison d'une gêne musculaire qui l'a privé de l'entraînement collectif jeudi. L'Argentin n'a toujours pas marqué le moindre but en championnat cette saison, ni délivré la moindre passe décisive. Après des arrêts déterminants de Gianluigi Donnarumma devant David (47e) et Yilmaz (57e), le PSG a égalisé grâce à son capitaine Marquinhos, bien trouvé au second poteau sur un centre venu de la gauche signé Angel Di Maria (1-1, 74e). Dominateur dans le dernier quart d'heure, Paris a empoché les trois points grâce à un but de Di Maria, très en vue vendredi soir (2-1, 88e) à l'instar de Neymar. Chahuté, le PSG a signé un succès aussi étriqué qu'important contre le champion en titre et trône en tête du championnat avec 31 points, soit dix de plus que son plus proche poursuivant, le Racing Club de Lens. Lille est 11e avec 15 unités au compteur. Mercredi, les Parisiens se rendront au RB Leipzig en Ligue des Champions pour le compte de la 4e journée du groupe A, celui du Club de Bruges. Les troupes de Philippe Clement se déplaceront à Manchester City. (Belga)

Les Dogues ont dominé le premier acte grâce notamment à une bonne assise défensive et de rapides transitions offensives. L'ancien joueur de La Gantoise Jonathan David a ouvert le score, bien servi en retrait par le Turc Burak Yilmaz (0-1, 31e). Après un premier acte très pauvre sur le plan offensif, symbolisé par un seul tir cadré, le PSG s'est montré plus en vue au retour des vestiaires. C'est pourtant sans son attaquant vedette Lionel Messi que les Parisiens ont repris le jeu, l'Argentin ayant été remplacé par Mauricio Pochettino. Aligné en pointe à la place de Kylian Mbappé, malade, Messi était incertain en raison d'une gêne musculaire qui l'a privé de l'entraînement collectif jeudi. L'Argentin n'a toujours pas marqué le moindre but en championnat cette saison, ni délivré la moindre passe décisive. Après des arrêts déterminants de Gianluigi Donnarumma devant David (47e) et Yilmaz (57e), le PSG a égalisé grâce à son capitaine Marquinhos, bien trouvé au second poteau sur un centre venu de la gauche signé Angel Di Maria (1-1, 74e). Dominateur dans le dernier quart d'heure, Paris a empoché les trois points grâce à un but de Di Maria, très en vue vendredi soir (2-1, 88e) à l'instar de Neymar. Chahuté, le PSG a signé un succès aussi étriqué qu'important contre le champion en titre et trône en tête du championnat avec 31 points, soit dix de plus que son plus proche poursuivant, le Racing Club de Lens. Lille est 11e avec 15 unités au compteur. Mercredi, les Parisiens se rendront au RB Leipzig en Ligue des Champions pour le compte de la 4e journée du groupe A, celui du Club de Bruges. Les troupes de Philippe Clement se déplaceront à Manchester City. (Belga)