Déjà buteur lors de la demi-finale face à Boavista le 25 janvier, Everton a remis le couvert pour Benfica ce samedi en ouvrant la marque peu après 20 minutes de jeu sur un service de Grimaldo (23e, 1-0). Une avance qui allait disparaître juste après la mi-temps, moment choisi par Gonçalo Inacio pour ramener les deux équipes à égalité sur corner (49e, 1-1). Les tenants du titre allaient finalement l'emporter grâce à Pablo Sarabia (78e 1-2), déjà auteur de la passe décisive sur le premier but des siens. Grâce au but de l'ancien joueur du PSG, le Sporting s'adjugeait le derby lisboète et conservait son titre, le quatrième de son histoire dans la compétition. (Belga)

Déjà buteur lors de la demi-finale face à Boavista le 25 janvier, Everton a remis le couvert pour Benfica ce samedi en ouvrant la marque peu après 20 minutes de jeu sur un service de Grimaldo (23e, 1-0). Une avance qui allait disparaître juste après la mi-temps, moment choisi par Gonçalo Inacio pour ramener les deux équipes à égalité sur corner (49e, 1-1). Les tenants du titre allaient finalement l'emporter grâce à Pablo Sarabia (78e 1-2), déjà auteur de la passe décisive sur le premier but des siens. Grâce au but de l'ancien joueur du PSG, le Sporting s'adjugeait le derby lisboète et conservait son titre, le quatrième de son histoire dans la compétition. (Belga)