C'est la douzième Coupe de France de l'histoire du PSG, le club le plus titré dans cette compétition, mais aussi le septième et dernier trophée en deux ans pour l'entraîneur espagnol Unai Emery, qui quittera le club en fin de saison. Les buts du PSG ont été marqués par Giovani Lo Celso (26e) et Edinson Cavani sur pénalty (74e). Thomas Meunier est monté au jeu à la 86e à la place du Brésilien Dani Alves, blessé. Il s'agit du cinquième titre de Meunier avec Paris depuis son arrivée en juillet 2016. Le Gaumais vient de remporter la Ligue 1 et avait déjà soulevé une Coupe de France (2017) et deux Coupes de la Ligue (2017 et 2018). Il a fallu attendre la 26e minute pour voir l'Argentin Giovani Lo Celso ouvrir enfin - logiquement - le score en faveur de Parisiens plutôt malchanceux jusque là avec trois poteaux dans les vingt premières minutes. Mais les Herbiers peuvent sortir la tête haute. Leur gardien Matthieu Pichot a été héroïque et ils ont su éviter une addition plus sévère malgré la pression constante des Parisiens. On leur prédisait pourtant le pire en évoquant les plus grosses déroutes des finales de Coupe de France, et le fameux 5-0 encaissé par Nantes contre Saint-Etienne en 1970. Il n'en a rien été. Ils ont fait plus que bonne figure sous les yeux du président Emmanuel Macron et de la star du PSG Neymar, de retour à Paris pour soutenir les siens et terminer sa convalescence, deux mois après son opération du pied droit au Brésil. (Belga)

C'est la douzième Coupe de France de l'histoire du PSG, le club le plus titré dans cette compétition, mais aussi le septième et dernier trophée en deux ans pour l'entraîneur espagnol Unai Emery, qui quittera le club en fin de saison. Les buts du PSG ont été marqués par Giovani Lo Celso (26e) et Edinson Cavani sur pénalty (74e). Thomas Meunier est monté au jeu à la 86e à la place du Brésilien Dani Alves, blessé. Il s'agit du cinquième titre de Meunier avec Paris depuis son arrivée en juillet 2016. Le Gaumais vient de remporter la Ligue 1 et avait déjà soulevé une Coupe de France (2017) et deux Coupes de la Ligue (2017 et 2018). Il a fallu attendre la 26e minute pour voir l'Argentin Giovani Lo Celso ouvrir enfin - logiquement - le score en faveur de Parisiens plutôt malchanceux jusque là avec trois poteaux dans les vingt premières minutes. Mais les Herbiers peuvent sortir la tête haute. Leur gardien Matthieu Pichot a été héroïque et ils ont su éviter une addition plus sévère malgré la pression constante des Parisiens. On leur prédisait pourtant le pire en évoquant les plus grosses déroutes des finales de Coupe de France, et le fameux 5-0 encaissé par Nantes contre Saint-Etienne en 1970. Il n'en a rien été. Ils ont fait plus que bonne figure sous les yeux du président Emmanuel Macron et de la star du PSG Neymar, de retour à Paris pour soutenir les siens et terminer sa convalescence, deux mois après son opération du pied droit au Brésil. (Belga)