Les visités ont essayé de dominer le début de rencontre en conservant le ballon. Imanol Alguacil, le coach de la Real Sociedad, comptait beaucoup sur la complémentarité entre Januzaj et Alexander Isak. Il n'a pas été déçu car dans un match où les deux équipes se respectaient beaucoup trop, le Diable rouge était le seul joueur à offrir quelque chose de différent et toutes les balles dangereuses passaient par lui. Toutefois, Alavés, par son jeu direct, a vraiment fait souffrir la Real Sociedad, qui n'a pas profité des bonnes minutes de Portu et de Januzaj. Après la pause, le scénario est resté le même avec la Real Sociedad, qui portait le ballon. La montée au jeu de Zubimendi (46e), qui a rayonné au milieu, a eu un impact immédiat sur le match. En plus, sur un coup franc de la droite de Mikel Oyarzabal, le remplaçant de Januzaj, Zubimendi a inscrit l'unique but de la tête (70e). (Belga)

Les visités ont essayé de dominer le début de rencontre en conservant le ballon. Imanol Alguacil, le coach de la Real Sociedad, comptait beaucoup sur la complémentarité entre Januzaj et Alexander Isak. Il n'a pas été déçu car dans un match où les deux équipes se respectaient beaucoup trop, le Diable rouge était le seul joueur à offrir quelque chose de différent et toutes les balles dangereuses passaient par lui. Toutefois, Alavés, par son jeu direct, a vraiment fait souffrir la Real Sociedad, qui n'a pas profité des bonnes minutes de Portu et de Januzaj. Après la pause, le scénario est resté le même avec la Real Sociedad, qui portait le ballon. La montée au jeu de Zubimendi (46e), qui a rayonné au milieu, a eu un impact immédiat sur le match. En plus, sur un coup franc de la droite de Mikel Oyarzabal, le remplaçant de Januzaj, Zubimendi a inscrit l'unique but de la tête (70e). (Belga)