La Juventus est habituée aux finales de Supercoupe après avoir participé aux sept dernières éditions. Si les Turinois ont notamment soulevé le trophée en 2013 et 2015 face à la Lazio, cette dernière s'est vengée en 2017 avant de sortir vainqueur également cette année de ce duel. La Lazio de Rome a pris les devants dimanche à la 16e minute de jeu sur un tir placé de Luis Alberto, bien servi par Sergej Milinkovic-Savic (ex-Genk). La Juventus est revenue au score juste avant le repos via Paulo Dybala (45e) mais les Romains ont fait la différence au retour des vestiaires grâce à Senad Lulic (73e) et Danilo Cataldi (90e+4). Juste avant le troisième but laziale, le milieu de terrain de la Vieille Dame Rodrigo Bentancur a dû laisser ses coéquipiers à dix pour les dernières secondes (90e+4). (Belga)

La Juventus est habituée aux finales de Supercoupe après avoir participé aux sept dernières éditions. Si les Turinois ont notamment soulevé le trophée en 2013 et 2015 face à la Lazio, cette dernière s'est vengée en 2017 avant de sortir vainqueur également cette année de ce duel. La Lazio de Rome a pris les devants dimanche à la 16e minute de jeu sur un tir placé de Luis Alberto, bien servi par Sergej Milinkovic-Savic (ex-Genk). La Juventus est revenue au score juste avant le repos via Paulo Dybala (45e) mais les Romains ont fait la différence au retour des vestiaires grâce à Senad Lulic (73e) et Danilo Cataldi (90e+4). Juste avant le troisième but laziale, le milieu de terrain de la Vieille Dame Rodrigo Bentancur a dû laisser ses coéquipiers à dix pour les dernières secondes (90e+4). (Belga)