Antonio Conte a une nouvelle fois fait tourner son noyau avec Andrea Ranocchia et Diego Godin en défense en compagnie de Milan Skriniar; Cristiano Biraghi et Victor Moses sur les flancs avec Marcelo Brozovic à la place du suspendu Nicolo Barella. En attaque, on a revu le trio Christian Eriksen en soutien du duo Lukaku-Lautaro Martinez. La première grosse occasion a été pour Genoa mais le coup de tête puissant d'Andrea Pinamonti sur centre de Domenico Criscito est passé près du but (8e). La première réplique dangereuse de l'Inter est arrivée du pied d'Eriksen dont le tir a été bloqué en deux temps par Mattia Perin (13e). Bien que l'axe Lukaku - Moses fonctionnait bien, l'Inter a éprouvé du mal à trouver des espaces dans la défense génoise. Et sur une belle action de Biraghi, le tir en un temps de Martinez a été détouné par Cristian Zapata (33e). Par contre, le défenseur colombien a été devancé par Lukaku sur le but d'ouverture (34e, 0-1). Le Diable rouge a marqué le 19e goal de la tête de l'Inter cette saison, un total que les Nerazzurri n'avaient jamais atteint depuis 2004-2005. En seconde période, Genoa n'a pas abandonné l'idée de prendre au moins un point très important dans la lutte pour le maintien. Les visiteurs ont poussé de plus en plus fort mais les Interistes ont mis en place une toile d'araignée. Monté au jeu à la place de Martinez (64e), Alexis Sanchez était le premier à presser le porteur du ballon. Sur passe de Moses, l'attaquant chilien a même assuré la victoire de l'Inter (82e, 0-2). Et dans les arrêts de jeu (90e+3), sur un rapide contre, Lukaku a signé un doublé qui ne doit rein à personne (0-3). . (Belga)

Antonio Conte a une nouvelle fois fait tourner son noyau avec Andrea Ranocchia et Diego Godin en défense en compagnie de Milan Skriniar; Cristiano Biraghi et Victor Moses sur les flancs avec Marcelo Brozovic à la place du suspendu Nicolo Barella. En attaque, on a revu le trio Christian Eriksen en soutien du duo Lukaku-Lautaro Martinez. La première grosse occasion a été pour Genoa mais le coup de tête puissant d'Andrea Pinamonti sur centre de Domenico Criscito est passé près du but (8e). La première réplique dangereuse de l'Inter est arrivée du pied d'Eriksen dont le tir a été bloqué en deux temps par Mattia Perin (13e). Bien que l'axe Lukaku - Moses fonctionnait bien, l'Inter a éprouvé du mal à trouver des espaces dans la défense génoise. Et sur une belle action de Biraghi, le tir en un temps de Martinez a été détouné par Cristian Zapata (33e). Par contre, le défenseur colombien a été devancé par Lukaku sur le but d'ouverture (34e, 0-1). Le Diable rouge a marqué le 19e goal de la tête de l'Inter cette saison, un total que les Nerazzurri n'avaient jamais atteint depuis 2004-2005. En seconde période, Genoa n'a pas abandonné l'idée de prendre au moins un point très important dans la lutte pour le maintien. Les visiteurs ont poussé de plus en plus fort mais les Interistes ont mis en place une toile d'araignée. Monté au jeu à la place de Martinez (64e), Alexis Sanchez était le premier à presser le porteur du ballon. Sur passe de Moses, l'attaquant chilien a même assuré la victoire de l'Inter (82e, 0-2). Et dans les arrêts de jeu (90e+3), sur un rapide contre, Lukaku a signé un doublé qui ne doit rein à personne (0-3). . (Belga)